Comment as-tu connu Qwant ? Une collègue, qui s’inquiétait de la protection de ses données personnelles sur internet, m’a présenté ce moteur de recherche comme une solution européenne respectueuse de la confidentialité de ses utilisateurs, contrairement à Google. J’ai d’abord essayé Qwant sur mon principal outil de recherche en ligne, mon smartphone, ce n’était pas idéal. Quid de la version mobile ? Un ensemble de détails rend la lecture de Qwant lourde sur un smartphone. Les recherches par mots-clefs renvoient sur de longs encadrés de textes sans illustration, ce qui n’aide pas à hiérarchiser rapidement les informations. Contrairement à Google, Qwant ne propose pas de vidéos, ni de résultats « à la une » et n’affiche pas les recherches associées, ce qui est un peu dommage. Et la rubrique images est mal présentée : les visuels sont collés les uns aux autres, et non légendés. Et sur ordinateur ? Les résultats de recherches thématiques de Qwant sont comparables à ceux de Google, avec quelques différences dans leur classement. Mais pour des recherches pratiques, Google reste plus pertinent. Pour trouver un restaurant, par exemple, il affiche directement l’adresse, fournit la localisation via Maps, etc. Quels sont les « plus » de Qwant ? Qwant se distingue par plusieurs innovations. Les onglets « Junior », « Music » et « Causes » renvoient à des moteurs spécifiques, dédiés aux enfants, à la musique et aux actions caritatives. Qwant vient aussi d’introduire une nouvelle fonctionnalité, « QOZ », matérialisée par un bouton en […]

This article is for subscribers only!

Cet article est réservé aux abonnés !

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.