Grâce à un système capable de détecter les fuites souterraines depuis l’espace, Leakmited propose une solution inédite pour limiter le gaspillage des ressources en eau.

Chaque année, en France, environ 25 % de l’eau transportée dans les réseaux d’eau potable s’évapore dans la nature. « Cela signifie qu’après que l’eau a été traitée, qu’elle est potable et prête à l’emploi, un quart disparaît avant même d’être utilisé, souligne Hubert Baya Toda (MBA.18), cofondateur de Leakmited. Soit une perte sèche de plus d’un milliard d’euros par an ! » En cause, un réseau de distribution vétuste, dont la rénovation coûte cher (jusqu’à un million d’euros par kilomètre dans les agglomérations).

Ingénieur diplômé de Polytech Nancy et titulaire d’un doctorat en maths appliquées à l’Institut français du pétrole, Hubert a cultivé sa fibre entrepreneuriale à HEC. En 2019, il fonde avec Juan Barragan, diplômé de Centrale, la start-up Leakmited. « J’ai grandi au Cameroun, où l’approvisionnement en eau est une préoccupation quotidienne, raconte Hubert. Comme le réseau fonctionne mal, on pratique le “délestage” : l’eau est envoyée pendant deux heures dans un quartier, avant d’être coupée pour en alimenter un autre. Le sujet de l’approvisionnement en eau potable est donc une problématique qui me tient à cœur. » En France, où l’on compte 200 000 kilomètres de réseaux, les exploitants s’appuient sur un procédé long et compliqué pour détecter les fuites. On localise les secteurs où la consommation d’eau est anormalement élevée (surtout de nuit, quand les gens sont censés dormir et plutôt que se faire couler un bain). Ensuite, on recourt à une méthode acoustique : des agents de maintenance équipés d’amplificateur de son arpentent le secteur afin de localiser la canalisation à remplacer.

Une innovation dans les tuyaux

Leakmited a mis au point pour ses clients (régies publiques ou entreprises privées), une technologie « mille fois plus puissante ». « Notre système consiste à analyser l’humidité du terrain grâce aux images transmises par satellite. Ces données sont analysées par un algorithme. Notre ambition, à terme, est même d’anticiper les fuites grâce à l’intelligence artificielle. » Incubé à Agoranov à Paris, Leakmited a reçu en 2019 un Blue Ocean Award. En phase de test, la start-up, qui a levé un million d’euros, se focalise pour l’instant sur les zones rurales et périurbaines en France et développe un projet avec l’Afrique du Sud. « L’efficacité de la distribution d’eau est un enjeu primordial pour la planète, rappelle Hubert. Alors que la demande en eau ne fait qu’augmenter, on cherche à se positionner comme leader dans la maintenance des réseaux. »

A lire également : Juan Pablo (M.20) et les mystères du low-waste

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.