Mode

Écolos dans la peau

En 2016, Jennifer et Julien Maumont (H.98) quittent Paris pour effectuer un tour du monde avec leurs deux jeunes enfants. Au cours de leur périple, ils prennent conscience de l’impact écologique désastreux de la consommation de vêtements sur l’environnement. La décision du couple est prise : à rebours de la mode jetable, il est temps d’investir dans le durable. C’est le pari de leur site de vente en ligne, Jules & Jenn. Leurs produits ? Des accessoires de maroquinerie fabriqués dans des ateliers du Tarn, d’où est originaire Jennifer, et des chaussures confectionnées en France, en Italie, en Espagne et au Portugal. Bref, ça sent bon le cuir local ! En toute transparence, ils dévoilent leurs méthodes de fabrication, coûts et marges, et appliquent un « prix juste », sans passer par les distributeurs. Leur credo, consommer moins, mais mieux, prend le contrepied des Black Fridays. Ce parti pris dans l’air du temps et la démarche font recette : en 2019, les ventes du site ont été multipliées par quatre.


Prestations

Des travaux sans travers

Faire rénover sa salle de bains ? Ça peut tourner au cauchemar… « Obtenir un devis dans un format correct, avec un prix qui ait du sens, c’est souvent la croix et la bannière ! », explique Jérôme Muffat (M.99). Avec Benoît Charpentier (H.00), il a donc créé Renovation Man, une plateforme d’accompagnement des particuliers, s’appuyant sur un réseau d’experts locaux qui sélectionnent les meilleurs artisans. Via un suivi Whatsapp, un expert peut intervenir en cas de problème dans le déroulement des travaux. En trois ans, près de 1 000 clients ont fait appel à la plateforme, faisant travailler 80 entreprises partenaires en Île-de-France. Avec un volume d’affaires de 10 M€ en 2019 (le triple par rapport à l’année précédente), la société, qui emploie 35 salariés compte doubler ses effectifs d’ici la fin de l’année et étendre son activité à d’autres villes, comme Marseille et Nantes.


Mobilité

Plug & Pay

Quand il était directeur général du garage des taxis G7, Frédéric Renaudeau (H.99) rencontrait un problème : impossible pour les chauffeurs vivant en immeuble de recharger leur véhicule électrique chez eux ! En effet, les copropriétés rechignent à investir dans un équipement qui concerne peu de résidents… L’entrepreneur a donc imaginé une solution : à la manière d’un opérateur de fibre, ZePlug propose une infrastructure dédiée à la recharge dans les parkings, sans frais pour la copropriété. Les utilisateurs qui le souhaitent font installer une borne de recharge sur leur emplacement (à partir de 499 €) et souscrivent un abonnement tout compris (dès 12,90 €/mois). 2 000 copropriétés ont déjà adopté la solution, soit un total de 200 000 places de parking. La start-up a également conquis les flottes d’entreprise. Et ce n’est qu’un début : si seules 6 % des voitures sont électriques, les ventes progressent (+ 14 000 en juin 2020, contre 4 500 en juin 2019 !). Un projet écolo et branché.


DIY

Petit auteur

C’est en écoutant son fils raconter des histoires incroyables que Sarah Brossolette a eu l’idée de fonder Calamagui. Le principe est de proposer aux scolaires (de la petite section au collège) de créer un livre de A à Z. « Un outil clé en main et gratuit permet aux classes de concevoir un récit, l’illustrer, le maquetter et le faire imprimer, note l’ex-consultante, lauréate du Prix de l’innovation HEC en 2019. Le business model est basé sur les commandes des familles. » Beaucoup plus chic qu’un collier de nouilles…

À lire également : Maximilian Ebrard (H.17) réinvente l’apiculture avec Ubees

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.