Pouvez-vous nous présenter Elevo en quelques mots ?

Il s’agit d’un outil d’évaluation de la performance et de suivi de carrières des salariés. Chez Meilleurs Agents, nous utilisons cette application dans le cadre de nos entretiens semestriels. Elle est très pratique pour organiser les feed-back des managers, des pairs et des N-1 quand on prépare les entretiens. Elle simplifie aussi le reporting des échanges, et génère facilement des statistiques sur l’ensemble des entretiens réalisés dans l’entreprise.

Comment l’application fonctionne-t-elle ?

Elevo se présente comme une petite plateforme sur laquelle les RH saisissent les coordonnées des collaborateurs et le timing des entretiens. Ensuite, chaque salarié remplit une partie réservée à l’auto-évaluation, dans laquelle il compare ses résultats avec les objectifs fixés. On lui demande de saisir des notes et du verbatim. Il peut également s’agir de QCM. Puis le manager évalue le salarié à son tour, en tenant compte de son respect des valeurs de l’entreprise, de ses besoins en formation et des possibilités de progression de carrière. À l’issue de la validation du reporting de l’entretien, l’application génère un rapport qui est directement transmis aux managers.

Qu’est-ce qui vous a incité à tester cet outil dès son lancement ?

Avant, nous utilisions Excel. Et même si nous étions beaucoup moins nombreux, ce n’était pas très adapté. Ce système ne nous donnait aucune vision d’ensemble. Les process étaient lourds et des documents étaient régulièrement perdus. C’était un fonctionnement archaïque. Au départ, nous avons surtout testé Elevo pour aider la start-up qui l’avait développé ! Mais, finalement, nous y avons trouvé une vraie solution RH.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous aux entreprises de l’utiliser ?

Outre les arguments déjà avancés, Elevo ne nécessite quasiment aucune formation. C’est une application très simple d’utilisation. Elle donne une dimension plus professionnelle à l’évaluation des collaborateurs. En cas d’audit (de l’Inspection du travail, par exemple), elle pourrait nous être utile. Enfin, elle rend les évaluations plus égalitaires, moins partiales. Nous n’avons jamais rencontré de bug et les sauvegardes se font automatiquement. Elevo peut convenir à toutes les entreprises qui ont au moins une trentaine de salariés, ou aux plus petites, si elles ont des ambitions de recrutement comme les start-up et les scale-up. En revanche, les très grosses sociétés ont déjà leurs propres outils, en général.

L’application mérite-t-elle d’être améliorée ?

Ce serait magique s’il y avait une passerelle entre Elevo et notre système RH… Ça nous éviterait un travail de double saisie !

Thibault Remy (H.08)
CFO et associé de Meilleurs Agents, qu’il a rejoint en 2010, Thibault pilote une équipe de vingt personnes. Il a auparavant occupé les postes de chef de projets développement marketing, bras droit du président-fondateur et consultant pour d’autres entreprises.