Adam Melki (H.21) cède sa place à Charlotte Lambert (M.20) pour co-présider HEC Transition, aux côtés d’Antoine Rabain (M.06). L’occasion de faire le bilan.

Adam : Après deux années passées à la co-présidence d’HEC Transition avec Antoine Rabain, j’ai pris la décision de passer le relais. Ce moment charnière est l’occasion de faire le bilan, et de constater avec engouement la belle dynamique qui anime le réseau HEC. Que ce soit au sein de l’école ou du réseau Alumni, les initiatives se multiplient, l’énergie s’accumule. Notre premier objectif est atteint : les questions environnementales se sont imposées comme incontournables.

Certains projets ont marqué notre existence et établi notre visibilité :

•⁠  ⁠Le livre blanc sur la biodiversité initié par HEC Alumni et dont plusieurs de nos membres ont été co-auteurs, fut présenté à la ministre de l’Energie Agnès Pannier-Runacher.

•⁠  ⁠Les cours donnés aux étudiants (introduction aux limites planétaires, électif et académie business & biodiversité).

•⁠  ⁠Le discours d’Anne-Fleur Goll à notre remise des diplômes.

•⁠  ⁠Nos interventions dans les médias (Challenges, Le Figaro, Le Point, Les Echos Start etc.).

•⁠  ⁠Les fresques du climat, partagées avec d’autres Clubs du réseau, que je remercie pour leur enthousiasme.

 

D’autres projets, moins visibles de l’extérieur mais tout aussi importants, ont contribué à bâtir les fondations de notre impact :

•⁠  ⁠Les discussions récurrentes avec l’École sur la curriculum review.

•⁠  ⁠Les ateliers réalisés avec le Career Center sur les débouchés professionnelles des étudiants en développement durable.

•⁠  ⁠Les interventions au CODIR de l’École, l’occasion de faire le bilan de l’année passée, et de prévoir l’année suivante.

•⁠  ⁠Les événements Alumni : apéros, conférences, etc.

Toutes ces réussites me hâtent à remercier nos membres actifs, à féliciter toutes celles et ceux qui ont contribué à ces deux années de rayonnement. Je me joins à l’ensemble du bureau pour féliciter Charlotte Lambert, membre de ce même bureau lors des deux dernières années, et qui a été élue pour reprendre mon rôle. C’est en toute confiance que je lui cède mon double des clefs d’HEC Transition !

Charlotte : Au cours des deux dernières années, l’engagement de nos membres en faveur de la transition écologique s’est concrétisé à travers divers projets. La mobilisation des alumni a permis de renforcer notre communauté, qui atteint aujourd’hui plus de 3000 membres.

Je souhaite remercier Adam pour ses deux années de co-présidence et pour m’avoir confié la continuité de ce rôle. C’est avec enthousiasme que je prends le relais, consciente de l’importance de la mission.

2024 est une opportunité pour développer le Club autour de trois objectifs : transformer l’école et l’enseignement, renforcer notre communauté d’alumni engagés, et influencer le débat public, notamment avec d’autres écoles et décideurs publics, pour avancer sur les enjeux de la transition.

Pour cela, notre volonté est de mobiliser plus de membres vers des carrières orientées vers la durabilité, de faciliter des formations et événements, accessibles pour tous, alumni ou non, ainsi que de se positionner comme facilitateur de dialogue et force de proposition avec des acteurs publics et privés sur les enjeux environnementaux.

Enfin, et avec dorénavant trois membres de son bureau à l’étranger, HEC Transition compte aussi continuer à s’ouvrir aux alumni internationaux, notamment en multipliant le nombre d’événements en ligne et en anglais. L’association cherche également à identifier des ambassadeurs dans chaque région du monde, afin de développer des hubs locaux.

J’invite étudiants, alumni à rejoindre notre communauté, pour échanger, suggérer, participer ou mener des projets, et avancer collectivement sur les enjeux de la transition.

 

Adam Melki et Charlotte Lambert

Published by La rédaction

Articles de l'auteur