Les bénévoles, employés et personnalités de HEC Alumni se sont réunis à la CCI de Paris ce lundi pour l’Assemblée générale 2023. Au programme : le point sur un réseau dynamique et la remise du prix HEC de l’année à Éric Lombard (H.81).

Plus de 1 000 événements organisés et 25 000 inscriptions à l’association. Après deux ans de présidence de l’association HEC Alumni, Adrien Couret (H.07) affiche un bilan marqué par un renforcement « du rayonnement et de la solidarité de la communauté HEC ». Un bilan qui a conduit les membres du comité à renouveler à l’unanimité le mandat du président de l’association au terme de cette Assemblée générale .

Au cours de cette année, l’association s’est démarqué par plusieurs initiatives inédites. Le Livre blanc sur la Biodiversité, un appel à l’action écrit par sept HEC et destiné aux décideurs, a été présenté à la ministre de la Transition écologique et Agnès Pannier-Runacher (H.95), qui avait été élue HEC de l’année l’an passé.

Veronique Ehrhard (H.82), présidente de la commission réseau chez HEC Almuni, a rappelé que le réseau compte 1 600 bénévoles et a notamment salué le dynamisme des Chapters internationaux, qui réunissaient 19 000 membres en 2022, soit 30% de plus qu’en 2019. En 2022 s’est également tenue la première réunion du Chapter américain depuis la fin de la crise sanitaire.

Les alumni se distinguent aussi par leurs cérémonies de remises de prix. Le Prix Mercure a récompensé sept entrepreneurs HEC qui ont lancé leur activité dans différentes régions du monde. Le Hub Marques & Médias, a décerné le Prix de l’Audace à Arthur Sadoun, le président de Publicis, pour son programme Working With Cancer, ainsi qu’à quatre entreprises à la stratégie innovante. Le nombre de participants aux événements de l’association a quadruplé depuis 2019.

Trois ans après son lancement, le fonds HEC Ventures entre dans une phase de « développement rapide. » Premier fonds de capital-risque d’une association d’alumni en France, HEC Ventures a investi dans 18 sociétés en France, en Allemagne, à Singapour et aux États-Unis. « Toutes ces entreprises comptent des diplômés HEC parmi leurs fondateurs ou leur équipe dirigeante, a précisé Emmanuel Miquel (H.06). L’alimentation en projets « made in HEC » de qualité n’a pas été un problème : nous avons un ecosystème remarquable à HEC, grâce au travail des équipes des programmes d’entrepreneuriat, avec l’Incubateur HEC à Station F, et bien sûr grâce à la galaxie des alumni qui accompagnent les projets. »

Adrien Couret (H.07) a été reconduit au poste de président de l’association HEC Alumni au terme de l’Assemblée générale.

 

Inauguration de la HEC UK House

L’une des réalisations les plus marquantes de l’année pour HEC Alumni reste sans doute l’ouverture de la UK House à Londres. Situé dans le quartier de Covent Garden, le bâtiment a accueilli plus de 200 personnes lors de son inauguration en mars dernier. « Son acquisition et son aménagement ont été rendus possibles, grâce aux accords donnés en assemblée générale, par un financement hybride entre les fonds propres de l’association et l’emprunt bancaire, et avec le soutien de l’École, a informé Dimitri Boulte (H.01), membre du comité de l’association. La Fondation HEC a pour sa part levé plus de 2 millions d’euros auprès des alumni britanniques. Et l’association, basée à Paris, a pu compter sur le soutien décisif du Chapter UK pour mener le projet à son terme. »

Ce lieu de réunion, de conférence et de réception est déjà fréquenté au quotidien. Delphine Mourot (H.03), la directrice du bureau londonien, fait état d’un « premier voyage d’études de 80 étudiants pour le Master X-HEC en Data Science en avril, puis pour la majeure Marketing la semaine dernière. » L’École a par ailleurs installé une antenne du centre d’entrepreneuriat et d’innovation au sein de la HEC UK House.

 

50 ans de mixité

Tout au long de l’année, HEC Alumni célébrera les 50 ans de la mixité au sein de l’École. Hélène Bourbouloux (H.95), présidente du Club HEC au féminin, a pris la parole pour rappeler que le concours HEC avait été ouvert aux femmes en 1973, il y a tout juste un demi-siècle. Un événement sera organisé au Pavillon Dauphine le 29 novembre prochain pour fêter l’anniversaire de cette ouverture. « L’égalité hommes-femmes n’est pas une utopie, c’est un enjeu majeur de nos sociétés et un ingrédient indispensable de la vie de nos entreprises, a-t-elle indiqué. Nous avons tous une responsabilité dans l’inclusion et la promotion des femmes pour que la mixité tienne toutes ses promesses. »

Hélène Bourbouloux (H.95), présidente du Club HEC au féminin, a évoqué l’histoire de la mixité au sein d’HEC Paris, qui a ouvert son concours aux femmes en 1973, il y a un demi-siècle.

Enfin, Marguerite Gallant (H.04) est revenu sur le troisième Gala HEC, qui a tout récemment réuni 300 personnes au musée Rodin. Reflet du standard d’excellent voulue par HEC Alumni, l’événement a permis d’obtenir plus de 600 000 euros de promesses de dons pour Eloquentia@HEC, un programme mené en faveur de l’égalité des chances.

 

Éric Lombard, HEC de l’année

Cette Assemblée générale était aussi l’occasion de décerné le prix de HEC de l’année. Cette année, c’est Éric Lombard (H.81) qui a reçu cette distinction. En 2017, il devenait le premier directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations à ne pas être issu de la fonction publique. Il est aussi le premier à avoir vu son mandat renouvelé par le gouvernement. Adrien Couret en a profité pour revenir sur le parcours très riche d’Éric Lombard dans les secteurs de la finance, de la politique et del’assurance.

Le directeur de la Caisse des dépôts Éric Lombard (H.81) s’exprime sur la scène de l’Assemblée générale après avoir reçu le prix de HEC de l’Année.

 

Par Estel Plagué

Articles de l'auteur