Associé au Hub Entreprendre, le club Consultants et Experts indépendants organisait le 21 juin dernier une conférence en ligne sur un nouveau modèle pour entreprendre,  XCub. Conçu et développé par Michel Safars, professeur de stratégie à HEC Paris, ce modèle allie entrepreneuriat, risque limité, espérance de gain et poursuite d’une carrière en salariat.  

Développé pour les grandes entreprises qui veulent détecter des pépites futures et booster leurs capacités d’innovation, le programme sélectionne des dossiers et les propose à l’entreprise investisseuse. Celle-ci crée une structure autonome, coache et suit le développement de la jeune pousse jusqu’à une échéance déterminée. Le groupe finance le BFR, les investissements et la structure dans le cadre du plan de marche prévisionnel. Les dirigeants-fondateurs sont salariés de la jeune pousse, salaires assumés par le groupe.  

Lorsque l’échéance est atteinte, si les objectifs du plan sont atteints, le groupe rachète la jeune pousse à un prix fixé à l’avance et embauche les dirigeants-fondateurs, dans une unité du groupe. 

Un risque maîtrisé 

Premier grand groupe à avoir lancé un programme XCub, Bouygues Telecom, connu pour son audace et sa passion pour l’innovation, a créé le programme Flowers auquel il est possible de soumettre des dossiers à partir de juin 2021. Lors de sa session précédente, Bouygues Telecom a sélectionné deux jeunes pousses qui développent actuellement leur activité. 

Ce programme d’entrepreneuriat réunit plusieurs aspects intéressants, rarement réunis dans un modèle classique : l’étincelle et l’énergie d’un projet entrepreneurial ; le risque limité (salaires et prix de sortie fixés à l’avance) ; l’expérience de candidats plus expérimentés (vs jeunes startuppers) ; et pour le groupe, une capacité à acheter de l’innovation hors des sentiers battus et de récupérer des talents ayant fait leurs preuves. 

Ce programme, qui s’adresse particulièrement aux grandes entreprises, peut être déployé sur tout secteur d’activité dont le cycle est compatible avec les horizons d’innovation du groupe hébergeur. 

Une belle innovation au service de l’entrepreneuriat, qui n’est pas qu’une question ni de licornisation à marche forcée, ni de levée de fonds comme une fin en soi. Parce qu’entreprendre, c’est aussi et d’abord créer de la valeur, identifier les hommes qui la créent et les faire s’épanouir au sein d’une famille entrepreneuriale… 

Plus d’informations sur  : xcub.eu 

Laurent Blondeau (MBA.10)  

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.