Frédéric Mazzella, est le président-fondateur de BlaBlaCar et de Captain Cause. Diplômé d’un Master en physique de l’Ecole Normale Supérieure (ENS Ulm), titulaire d’un Master en Informatique de Stanford University (USA) et d’un MBA de l’INSEAD. Avant sa carrière d’entrepreneur, Frédéric était chercheur scientifique pour la NASA aux USA et NTT au Japon.

BlaBlaCar est le leader mondial du covoiturage avec 100 millions de membres dans 22 pays, et Captain Cause est la nouvelle plateforme qui révolutionne l’engagement des entreprises en faveur des projets à impact social et environnemental.

Il est co-président entrepreneur de France Digitale, la plus grande association de startups en Europe, et animateur de l’émission hebdomadaire « Les Pionniers » sur BFM Business dans laquelle il reçoit notamment explorateurs, artistes, entrepreneurs et sportifs pionniers dans leur domaine. Frédéric est également pianiste et grand passionné de musique. Également auteur, il a récemment partagé son expérience entrepreneuriale en publiant “Mission BlaBlaCar – Les coulisses de la création d’un phénomène” (Eyrolles – 2022), qui, au travers de dialogues conviviaux, dévoile les méthodes derrière la construction d’une licorne, en partant de zéro. Dès sa sortie, le livre a été qualifié de “Livre de chevet de l’entrepreneur“.

Frédéric Mazzella était l’invité d’Hedwige Chevrillon et Vincent Beaufils dans l’Entretien HEC sur BFM Business. HEC Stories lui a posé ses quatre questions emblématiques en coulisses. 

Que diriez-vous aux étudiants HEC qui voudraient venir travailler dans votre secteur ?

Que c’est un secteur d’avenir où l’on construit les solutions de demain. En diminuant les causes à l’origine du changement climatique, grâce à Blablacar par exemple, et en finançant des projets à impact dans le domaine de l’environnement, du social et de la santé chez Captain Cause, on contribue à un plus bel avenir.

La réussite en trois mots ?

C’est l’alignement entre ce qu’on a envie de faire et ce que l’on fait vraiment. Ensuite, la recherche de belles solutions dont on pourra être fier quand elles seront réalisées. Et puis peut-être en tout dernier, et même si c’est juste de temps en temps, quand on regarde dans le rétro, on trouve que ce n’est pas si mal, ce qu’on a fait.

Une idée pour sauver la planète ?

Innover. Parce que ce qui est sûr, c’est que si on continue de la même manière, ça ne marche pas. Donc la solution viendra avec des manières de faire différentes, sans aller forcément vers les solutions de décroissance ou vers une réduction drastique de la consommation.

Une personne qui vous inspire ?

Il y en a plein, heureusement. J’ai envie de dire toutes les personnes que j’ai reçues dans Les Pionniers sur BFM Business. Bertrand Piccard, Yann Arthus-Bertrand, Claudie Haigneré, Marc Levy, c’est un vivier de gens inspirants.

Published by Sarah Ben Nasr

Articles de l'auteur