Une banque révolutionnaire – Caroline Ménager (H.06)

0

Un parcours académique à peu près sans faute, une carrière qui se déroulait plutôt bien dans de grands groupes installés, connus et reconnus (Roland Berger Strategy Consultants, Franprix, les cinémas Pathé Gaumont…). Pourtant, lorsque Benoît Grassin (ESCP 2006) est venu me parler de ce qui, à l’époque, ne s’appelait pas encore Pixpay, je n’ai pas hésité bien longtemps ! Qu’est-ce qui a pu me pousser à cofonder, début 2019, Pixpay, la néo-banque destinée aux adolescents et à leurs parents ?

Parce qu’il y a VRAIMENT quelque chose à révolutionner ? Neuf adolescents sur dix ne disposent pas aujourd’hui de moyens de paiement en phase avec leurs attentes. Pourquoi ? Parce que si les banques traditionnelles proposent des offres pour les mineurs, celles-ci sont pauvres, se limitant souvent à une carte de retrait ou dans le meilleur des cas de paiement, avec très peu d’autres fonctionnalités associées (contrôle parental faible, applications mobiles complexes…). Dans ce cadre, les offres pour mineurs ne sont ni attractives pour les adolescents, ni sécurisantes pour les parents. Les familles utilisent donc encore massivement l’argent liquide pour donner de l’argent à leurs enfants (argent de poche régulier ou ponctuel, cadeaux, petits boulots…). Or, cette pratique n’est aujourd’hui plus adaptée à des adolescents qui veulent consommer en ligne et dont les usages sont de plus en plus digitaux. Parallèlement, pour les parents, l’argent liquide présente des risques évidents (perte, vol, racket…) et embarrasse leurs poches, eux qui ont déjà basculé dans une économie cashless.

Parce que j’avais envie de construire quelque chose qui ait une utilité ? Maman de 3 enfants, je commençais à ressentir assez furieusement l’envie de faire quelque chose « qui ait du sens ». Pré-crise de la quarantaine ? Peut-être… Toujours est-il que nous avons pensé et construit Pixpay comme une réponse aux attentes des adolescents (gérer simplement son budget, épargner, gagner de l’argent…), mais aussi aux besoins des parents. – Pédagogie : les parents sont soucieux d’apprendre à leurs enfants à gérer un budget, mais si cela peut être fait de façon ludique, c’est mieux :)- Maîtrise de l’autonomie : parce qu’un adolescent de 10 ans ne ressemble pas à celui de 17 ans (et que tous les enfants sont différents), on peut choisir de tout contrôler (plafonds de paiement, notifications temps réel à chaque dépense de son enfant, marchands ou canaux bloqués…) ou au contraire lui laisser beaucoup plus de liberté .- Simplicité : notre quotidien n’est quand même pas simple tous les jours, personnellement je n’ai jamais de cash sur moi… Alors Pixpay, c’est aussi la possibilité de programmer automatiquement les versements d’argent de poche de son ado ou d’envoyer immédiatement de l’argent en cas d’urgence.- Sécurité : pas de cash sur soi = pas de vol ou de perte, c’est plus rassurant quand on est parent… et puis, la carte est blocable immédiatement en cas de perte. Bref, un produit qui simplifie le quotidien des familles.

Parce que j’avais encore des choses à apprendre et l’envie de sortir de ma zone de confort ? Recruter des candidats de qualité quand personne ne nous connaît, apprendre à se servir de nouveaux outils, refaire des présentations PowerPoint et des fichiers Excel, réfléchir à une stratégie et la mettre en œuvre, construire une marque « from scratch » et ne pas bénéficier de l’image d’une marque existante… Autant de challenges qui font désormais partie de mon quotidien. Mais c’est aussi le plaisir de pouvoir construire quelque chose qui nous ressemble, réfléchir à la culture d’entreprise qu’on a envie d’instaurer, créer de l’emploi, définir une stratégie… Autant dire que je ne suis pas déçue !