Un métier utile par Arnaud Jerome (E.10)

0
Rencontre avec Arnaud Jerome (E.10), directeur général d’ISIS DIABÈTE, qui nous en dit plus sur le métier de prestataire de santé à domicile et sur l’impact de la crise du coronavirus sur cette activité essentielle pour plus de 2 millions de patients. Pouvez-vous nous en dire plus sur le métier de prestataire de santé à domicile ?En tant que directeur général, quelles sont vos principales missions ? Bien qu’il soit peu connu, le métier de prestataire de santé à domicile concerne directement plus de 2 millions de personnes, et plus du double si vous y ajoutez les proches. Il consiste à former des patients à l’utilisation appropriée de dispositifs médicaux et de les accompagner dans le temps (livraison, SAV, mais surtout formation continue et travail sur l’observance). En ce qui nous concerne, il s’agit de patients diabétiques équipés d’une pompe à insuline externe qui seront suivis uniquement par des infirmiers salariés ISIS Diabète.En tant que directeur général, ma principale mission est d’assurer une croissance pour ISIS Diabète supérieure à celle du secteur. Pour cela, nous devons avoir une qualité de prise en charge réelle et perçue par les patients et les diabétologues meilleure que celle de nos concurrents. Ainsi, il faut donc un investissement permanent sur la formation, le SI et les nouveaux talents. Aujourd’hui, comment faites-vous face à la crise sanitaire qui touche le monde entier ? Les prestataires de santé à domicile sont acteurs dans la gestion de la crise sanitaire et solidaires auprès des services hospitaliers, notamment […]

This article is for subscribers only!

Cet article est réservé aux abonnés !