Le destin de Thomas Jonas, élu HEC de l’année 2022, ressemble à un scénario de film hollywoodien. Après une expérience à Hong-Kong et un parcours brillant dans un grand groupe français de packaging, il part quelques jours en vacances à Hawaï. Il y restera, un an ! C’est en contemplant les monceaux de bouteilles plastiques qui s’accumulent sur certaines plages de l’archipel, qu’il prend conscience de notre responsabilité à tous dans la préservation de l’environnement. À son retour, il décide de se consacrer au développement durable et à l’avenir de notre planète.

Celui qui deviendra son associé, lui fait alors découvrir un moyen jusque-là inconnu : un champignon microscopique extrêmophile, découvert dans les sources volcaniques acides de Yellowstone, riche en protéines : le Fusarium Flavolapis. Utilisant très peu de ressources naturelles et émettant 94 % de moins de CO2 qu’une protéine animale traditionnelle, ce micro-organisme permettrait de répondre aux défis mondiaux de l’alimentation et de contribuer à une gestion plus durable de nos ressources naturelles. L’aventure de Nature’s Fynd débute là, en 2014, avec deux ou trois visionnaires travaillant d’arrache-pied dans un laboratoire à l’allure de garage. Huit ans plus tard, le projet de viande alternative a séduit Bill Gates, Al Gore, Jeff Bezos, ADM ou encore Danone. La start-up est devenue l’un des grands noms de la foodtech et elle est sur le point de bouleverser le contenu de nos assiettes avec pour objectif : inventer la nourriture de demain, avec plus de goût, moins de déchets tout en préservant l’environnement.

 

Ce portrait est extrait du Yearbook 2022. Pour commander la version papier avec la liste des diplômés HEC, cliquez-ici.

Published by Eva Tamouro

Articles de l'auteur