D’ici à 2030, pas moins de 85 millions de cadres viendront à manquer dans les domaines de la finance, de la comptabilité, de l’informatique, des télécoms, du commercial, du marketing… Cette pénurie de main-d’œuvre qualifiée aura un impact sur la croissance mondiale estimé à 8 000 Mds $.Dans le même temps, en Afrique, des centaines de milliers de diplômés sortent tous les ans des universités, sans trouver d’emploi, ou alors pas dans leur spécialité, et sont parfois contraints de se déraciner pour tenter leur chance sur un autre continent.

C’est pourquoi j’ai cofondé avec Nicolas Goldstein la start-up Talenteum Africa, première plate-forme de « social bridging ». Le social bridging consiste à créer un lien entre des personnes éloignées, que ce soit d’un point de vue géographique, ethnique ou socioculturel… En mettant en relation des entreprises du monde entier qui ont du mal à recruter dans leur propre pays et des talents du continent africain, Talenteum propose de véritables emplois, à temps plein et à durée indéterminée, à des jeunes diplômés.Elle développe ainsi une communauté de talents à qui elle apporte un complément de formation pour améliorer encore son employabilité, pour qui elle organise des entretiens d’embauche à distance, et, enfin, dont elle assure le recrutement pour le compte d’entreprises qui n’ont souvent ni de connaissances du droit du travail local, ni de même de locaux sur place.Ces emplois sont occupés en télétravail : le collaborateur intervient à distance, de chez lui ou depuis un bureau mis à disposition par Talenteum. Sa rémunération est refacturée prix coûtant dans son pays d’origine à l’entreprise qui l’emploie via Talenteum.

À ce jour, la start-up a réalisé un proof of concept qui s’est traduit par 1M€ de de prises de commandes, toutes honorées, facturées et encaissées. L’exercice qui a suivi s’est soldé par une croissance de 100 % de son chiffre d’affaires et un résultat à deux chiffres.L’impact de Talenteum est multiple : il est économique en donnant en Afrique du travail à ceux qui en cherchent. Il est social, aussi : Talenteum favorise la parité en aidant les femmes qui ne peuvent pas quitter leur domicile à trouver un emploi en télétravail. L’entreprise est aujourd’hui sur le point de réaliser une levée de fonds pour poursuivre sa croissance.

Published by Marielle Chabry

Articles de l'auteur