Chez les mordus de la course à pied, elle est une star, la petite reine (1,60 m pour 43 kg) de « l’ultrafond ». Championne de France, vice-championne du monde de 100 km avec l’équipe de France d’athlétisme, vice-championne d’Europe d’ultrafond en 2022 avec 253,6 km courus en 24 heures – record de France et 3e record mondial – Stéphanie Gicquel enchaîne les performances. Ce qui la fait courir ? Le travail du beau geste, le fonctionnement du corps confronté à des efforts extrêmes.

Avant d’arpenter les pistes d’athlétisme, l’ancienne élève d’HEC est avocate d’affaires. En 2015, avec son mari, Jérémie Gicquel, rencontré sur les bancs d’HEC, avocat lui-aussi, elle traverse l’Antarctique à pied via le pôle Sud. Au total, deux mille quarante-cinq km parcourus en soixante-quatorze jours dans des conditions extrêmes. Saluée par le Guinness des records, la performance marque le début d’une carrière professionnelle d’athlète. Depuis, elle est devenue une figure médiatique du sport extrême. Spécialiste reconnue en psychologie de la performance, elle intervient dans les entreprises pour des conférences et des journées de team building. Elle s’implique aussi dans le monde associatif auprès de l’association Femmes des territoires, un réseau de porteuses de projets dont elle est la marraine, au sein de Game Earth, mouvement pour un sport vertueux et pour l’association Petits Princes qui réalise les rêves d’enfants malades. Stéphanie Gicquel mène plusieurs vies en une. Son secret : une immense capacité de travail, une discipline de fer, des sacrifices et des entraînements solitaires mais toujours une passion hec yearbook 2022 inaltérable pour le dépassement de soi.

 

Ce portrait est extrait du Yearbook 2022. Pour commander la version papier avec la liste des diplômés HEC, cliquez-ici.

Published by Eva Tamouro

Articles de l'auteur