Sail Tahiti réinvente la grande croisière en Polynésie

Vivre une année de navigation hors des sentiers battus, dans un environnement préservé et à la découverte d’une culture vivante, cela vous tente ? C’est l’expérience que propose Sail Tahiti en Polynésie, une société co-dirigée par David Allouch, HEC 95.

David a appris la voile à 5 ans sur un Optimist en bois offert par ses parents.

« Dès que le soleil se levait, j’avalais rapidement mon petit-déjeuner pour aller naviguer. Un de mes cousins m’emmenait faire des tours sur son petit croiseur et me disait qu’un jour nous irions jusqu’à Tahiti…je crois que c’est là que l’idée a germé ».

Chez HEC, ce passionné est logiquement élu Président du Club Voile et fait le plein de régate et de croisières.

« J’ai découvert les rouages de la voile, la logistique, le financement… bref toute une partie de mon métier actuel. L’idée de créer Sail Tahiti s’est affirmée lorsque je suis arrivé en Polynésie après un demi-tour du monde à la voile en famille. Je suis tombé sous le charme des atolls. Pour les amoureux de la voile je crois qu’il n’y a pas plus bel endroit au monde ».

Vaste comme l’Europe, avec 5 archipels distincts, 118 îles et atolls et seulement 250 000 habitants la Polynésie est un paradis pour les amoureux de sports nautiques, la voile bien sûr mais aussi le surf, le kitesurf, la plongée, le snorkeling, le kayak, etc.

« Il y a des centaines de spots secrets qu’on ne peut découvrir qu’en voilier. Mais jusqu’à récemment seuls les navigateurs les plus aguerris s’y aventuraient. La Polynésie semblait inaccessible, d’autant qu’aucun distributeur de voilier n’y était installé. Pour pouvoir faire vivre ce rêve à d’autres, nous avons décidé de lancer Sail Tahiti . Nous sommes désormais le concessionnaire pour le Pacifique Sud de plusieurs grands chantiers dont Excess, la nouvelle marque du leader mondial Bénéteau-Lagoon ».

L’offre de Sail Tahiti se distingue de ce qui est habituellement proposé sur la région, des croisières de quelques jours ou au plus quelques semaines sur des catamarans loués avec un skipper professionnel, une hôtesse etc.

« A l’échelle de la Polynésie, c’est comme un tour de Paris dans un bus touristique : on vous emmène dans quelques endroits célèbres et vous avez 5 minutes pour prendre votre selfie. Si l’on aime la voile et que l’on aspire à un voyage de découverte ce n’est pas satisfaisant ».

Sail Tahiti propose une alternative à ceux qui souhaitent vraiment découvrir la culture Maohi et ces îles paradisiaques, loin des clichés touristiques.

« Nos solutions s’adaptent au budget et au degré d’expérience de chacun de nos clients : achat d’un catamaran neuf au départ d’Europe ou des Antilles pour rallier la Polynésie, ou bien sa livraison directe à Tahiti, ou achat d’un voilier d’occasion sur place avec sa préparation, le conseil et le suivi du parcours de nos clients, mais aussi du coaching voile, une assistance technique tout au long de leur périple, l’aide à la revente du bateau à la fin de leur année sabbatique ou encore une offre de location longue durée . Nous avons également des partenariats avec les sociétés de financement afin de proposer des solutions attractives. »

Les clients de Sail Tahiti sont européens, américains, australiens ou néo-zélandais, autrement dit tous les pays qui ont une culture maritime. Il s’agit le plus souvent de familles avec des enfants de 2 à 16 ans ou de jeunes retraités.

« Sociologiquement, ce sont des cadres supérieurs, des dirigeants qui ont vendu leur entreprise ou quitté un poste de direction dans un grand groupe et veulent vivre leur passion pleinement. Souvent, lors des premiers échanges, ils pensent ne passer que quelques mois en Polynésie…qui se transforment ensuite en une voire plusieurs années. »

Au-delà de la navigation et des paysages de rêve, c’est aussi une aventure sur soi-même et une expérience qui resserre les liens familiaux que propose Sail Tahiti.

« Cela apporte aux enfants une ouverture d’esprit, une curiosité au monde que l’école seule ne peut donner. Et, avec le CNED, les parents peuvent assurer les cours pendant une année ou deux « .

David Allouch, un parcours atypique

Son parcours ne ressemble pas à une ligne droite mais il est guidé par un fil conducteur : la passion. A sa sortie d’HEC, David Allouch choisit d’effectuer son service militaire comme navigateur dans la Marine Nationale, sur un bâtiment de recherche océanographique : une 1ère expérience de la vie en haute mer ! Il rejoint ensuite un groupe de presse puis créée une start-up avec un groupe d’amis, mobipocket.com, qui a été à l’origine du livre électronique : il la revendra à Amazon en 2005. Entretemps il s’envole pour New York, obtient un MBA à Columbia puis opère sur les marchés chez Lehman Brothers. Avant de se lancer à nouveau dans une aventure entrepreneuriale en créant Nestor Wash, pionnier dans les technologies de lavage de voiture écologiques. Il revend cette entreprise en 2013 et part pour un demi-tour du monde à la voile, en famille, qui le mène jusqu’à Tahiti.

David Allouch
Directeur associé
de Sail Tahiti
HEC 95