Longtemps, le lieu de travail a été pensé de manière purement fonctionnelle. Mais les mentalités ont changé, et les collaborateurs veulent se sentir bien au bureau comme chez eux. Et si investir pour leur confort était devenu rentable ? Lawrence Knights, spécialiste de l’aménagement d’espaces de coworking, dresse l’état des lieux.

Des lieux de travail inspirants

Aujourd’hui, la porosité entre les vies personnelle et professionnelle a modifié le rapport au travail. Les talents, mobiles, recherchent des lieux où ils se sentent à l’aise. Soigner l’environnement de travail, en choisissant de jolis meubles et de belles couleurs, est devenu une marque de considération pour ses collaborateurs. Et si vous prenez soin d’eux, ils vous le rendront au centuple ! Les dépenses consacrées au confort des collaborateurs ne doivent plus être considérées comme une charge par les entreprises, mais comme un investissement. Dans un cadre plus accueillant et plus familier, les équipes sont plus facilement épanouies, soudées, mais aussi créatives et productives.

Un environnement humanisé

Les besoins des collaborateurs sont variables, selon leurs missions, voire selon les moments. Pour être pleinement efficaces, ils ont besoin d’une multiplicité de lieux destinés à différents usages : des endroits où se réunir, d’autres où s’isoler, des zones permettant des modes de coopération informels. Le cadre de travail doit ainsi être modulable, mais il doit rester humain. Choisir un design qui a une forte personnalité, loin de la neutralité de bureaux formatés et reproductibles à l’infini, crée un plus fort sentiment d’appartenance. En matière de déco, méfiez-vous donc des recettes toutes faites et des sentiments de déjà-vu.

Quelques règles d’or

Le premier confort de travail, c’est l’espace. Même si la mode est aujourd’hui à la densification des bureaux et des open spaces, l’effet « poulailler » peut vite devenir oppressant. Il me paraît par ailleurs préférable de conserver des bureaux attribués : les individus ont aussi besoin de repères, d’un cocon personnel et sécurisant pour s’épanouir au travail. Briser cette « bulle », c’est prendre le risque de les désorienter. Enfin, pour qu’un endroit soit réellement agréable à vivre,il est nécessaire de prévoir des sources de lumière naturelle, une bonne insonorisation et des zones de verdure.

Pensez au bien-être physique

Au-delà de l’aménagement et de la déco, la question de l’ergonomie et du confort est tout aussi essentielle. Il s’agit notamment d’éviter que les personnes ne restent toute la journée dans la même posture. Privilégier différents types d’assises (bureaux assis-debout) permet de lutter contre le mal de dos, véritable fléau du travailleur tertiaire.Il peut aussi être bon de prévoir des espaces permettant de déconnecter totalement du travail par la pratique d’activités physiques ou mentales : Pilates, cardio, yoga… Sur le long terme, ces activités favorisent le bien-être et la santé des collaborateurs. Autant qu’un life-style, il existe un work-style, incarné par le lieu de travail !

Lawrence Knights (H.03)
Après avoir travaillé dans le conseil en communication, Lawrence Knights a cofondé en 2008, avec le designer Albert Angel, la société Kwerk, spécialisée dans l’aménagement d’espaces de travail partagés. Kwerk dispose aujourd’hui de cinq sites, à Paris et la Défense.