Au Club, cet hiver-là, devant le feu de cheminée, les propositions et idées de conférences fusaient de partout.L’une d’elles me sembla particulièrement séduisante : une rencontre exclusive avec l’équipe dirigeante de Blablacar, cette belle licorne française championne du covoiturage, pour découvrir leur success story et approfondir la question suivante : « Comment concilier forte croissance et maintien d’une réelle dimension humaine ? ». Quel beau projet, sitôt mis en musique !Las, trop sollicités sans doute par de multiples propositions d’HEC Alumni au printemps, nos invités (vous, chers lecteurs !) furent trop rares à s’inscrire à l’événement. Aubaine ! Laure Wagner, première collaboratrice salariée de Blablacar et porte-parole de l’entreprise, accepta alors d’accueillir les membres du club pour une soirée d’échanges, tout à fait informelle et positivement passionnante, qui eut lieu le 10 juillet 2019 dans les locaux de la start-up-qui-n’en-est-plus-vraiment-une. Où l’on apprit :
• que le premier critère de recrutement chez Blablacar est la passion du covoiturage : tous les salariés sont utilisateurs de la plateforme ! Leur trombinoscope, dans le hall d’accueil, met à l’honneur les « Ambassadeurs », le plus haut grade d’expérience sur le site ;
• que les algorithmes qui se cachent derrière l’innocente question « Voulez-vous faire un bout de trajet avec cette personne qui ne part pas de votre ville de départ et n’arrive pas dans votre ville d’arrivée mais croise votre route ? » sont d’une complexité vertigineuse (on s’en doutait un peu) ;
• que les dirigeants maintiennent, en dépit de la croissance des effectifs, la réunion avec tous les salariés chaque mercredi pour évoquer les projets stratégiques et technologiques en cours et partager sur l’avancement des activités et les initiatives des différentes équipes… ;
• que le rachat de Ouibus est acté, les équipes déjà installées rue Ménars et les Blablabus en cours de relooking !Peut-être en avez-vous croisé ou même emprunté un durant cet été… Pour ma part, j’ai posté mon premier trajet Paris- Gap sur la plateforme Blablacar au retour de cette soirée et emmené deux covoyageurs sur la route des vacances. Jamais un trajet de 700 km ne m’a paru si court !Et maintenant en route pour la rentrée, en nous souhaitant à tous plein de petites licornes tout au long de l’année…

Caroline de Gouvello (H.97)