Mettre du beau dans la vie des femmes… par Patricia Tranvouëz (H.92)

0

Centenaire, française et glamour, la marque ETAM a su, au fil des années, préserver son savoir-faire corsetier unique tout en innovant pour être LA marque culte de toutes les Françaises, mais aussi des femmes dans le monde entier… Entretien avec Patricia Tranvouëz (H.92), directrice générale d’Etam.

Après un parcours assez remarquable dans le monde de la beauté et du parfum, vous avez été nommée directrice générale d’Etam depuis novembre 2019. Quels sont vos principaux challenges depuis votre prise de fonctions ?

Depuis que j’ai rejoint Etam, j’ai été confrontée à plusieurs challenges. D’abord l’apprentissage rapide de l’entreprise et de son business model mais aussi des produits et des équipes. J’ai aussi dû gérer l’opérationnel dans une période perturbée notamment par les gilets jaunes, les grèves et plus récemment la Covid-19. Le challenge était donc d’établir une vision et un plan stratégique pour les prochaines années, d’embarquer les équipes autour de cette vision tout en gérant la crise, dans un environnement qui m’était alors encore inconnu.

Le monde du prêt-à-porter et de l’habillement n’échappe pas aux différentes mutations notamment celles liées à l’émergence du digital, du e-commerce mais aussi au développement durable et à l’internationalisation. Quels sont les principaux axes que vous privilégiez actuellement dans votre stratégie ?

En effet, plusieurs sujets me tiennent particulièrement à cœur notamment :- Remettre du plaisir, du style et du confort au centre de la proposition de valeur d’Etam pour en faire une marque attractive, qui donne envie et contribuer à mettre du beau dans la vie de tous les jours ;- Placer la RSE au cœur de la stratégie du groupe. Au niveau sociétal, Etam soutient les femmes dans leur liberté et dans tout ce qui attrait au Body Positive, leur vision de leurs corps et d’elles-mêmes et supporte de nombreuses associations tout au long de l’année. Au niveau environnemental, nous œuvrons à ce que de plus en plus de nos produits soient écoresponsables. Actuellement, nous sommes à 25 % et visons à dépasser les 50 % de produits écoresponsables, dès 2021.- Capitaliser sur le digital pour recréer l’expérience e-commerce de nos clientes. Mon ambition est d’ailleurs de réussir à tripler nos ventes en ligne ; – Développer notre présence à l’international notamment en Russie, en Espagne et en Chine ;- Rendre la supply chain plus agile et avec moins de stocks et avec des relais de fournisseurs plus proches de l’Europe et en Europe ;- Réinventer les façons de travailler au niveau des équipes tout en plaçant le client au cœur de toutes les préoccupations et faire en sorte que nos équipes soient au service de l’expérience au magasin.

Depuis quelques années, le groupe a mis en place une stratégie de rapprochement du parcours client online et offline. Quels en sont les bénéfices ?

Aujourd’hui, une cliente Etam commence son parcours d’achat d’abord sur les réseaux sociaux, elle navigue sur le e-store puis se déplace en magasin et revient ensuite sur les réseaux sociaux… Et c’est là que l’omnicanalité prend tout son sens !
Depuis plusieurs années, nos équipes sont mobilisées pour accélérer cette omnicanalité et faciliter les ponts entre les uns et les autres. À ce titre, nous proposons plusieurs services comme le click & collect par exemple, mais nos clientes ont également la possibilité de réserver des créneaux en magasin, sur internet, ou de réserver des produits et d’aller les chercher en magasins, de rapporter des articles chez elles pour les essayer et les rapporter, c’est le TRY@HOME.La panoplie de services proposés nous ouvre en effet un champ des possibles et un champ d’innovation très important.En parallèle, nous travaillons aussi sur tout ce qui tourne autour du CRM, pour mieux cibler nos clientes et leur proposer des produits qui répondent au mieux à leurs attentes. L’omnicanal c’est aussi de pouvoir contacter nos clientes via le digital pour leur proposer des produits, des offres ou des promotions en magasin et en revanche, nous faisons en sorte que le e-store ne soit jamais déconnecté du magasin.D’ailleurs, dans ce contexte post-Covid, il devient encore plus important pour les femmes de retrouver les mêmes offres en magasin et en ligne, et de pouvoir préparer en amont leur visite en magasin, en naviguant sur le e-store.

“Aujourd’hui, une cliente Etam commence son parcours d’achat d’abord sur les réseaux sociaux, elle navigue sur le e-store puis se déplace en magasin et revient ensuite sur les réseaux sociaux… Et c’est là quel’omnicanalité prend tout son sens !”

Comment imaginez-vous Etam dans les prochaines années ?

Depuis 1916, Etam célèbre l’esprit glamour de la lingerie et insuffle le goût de la mode au savoir-faire corsetier. C’est une marque qui est aujourd’hui dans le cœur de toutes les Françaises et j’ai vraiment envie de prolonger la belle histoire en continuant à créer le désir chez les femmes. Dans les prochaines années, Etam sera une marque culte, écoresponsable, désirable, toujours à la pointe de la mode mais qui sait se réinventer pour écrire son histoire et s’imprégner encore plus dans le cœur des femmes, en France et dans le monde.

Forte de plus de 100 ans de savoir-faire incroyable en corseterie et en lingerie, Etam est aussi une marque qui sait innover…

Etam est aujourd’hui leader sur le marché français avec un fort potentiel ddéveloppement à l’international. Notre vocation est de mettre à l’honneur ce savoir-faire unique tout en capitalisant sur l’innovation. Par exemple, nous venons de lancer une ligne de lingerie post-opératoire pour les femmes atteintes d’un cancer du sein et qui ont subi une opération. C’est une innovation majeure étant donné que, jusqu’ici, ces femmes n’avaient le droit qu’à des soutiens-gorge vendus en pharmacie, souvent très chers, et pas forcément sexy. Nous avons lancé après le confinement une nouvelle ligne de lingerie, sexy et extrêmement confortable pour que les femmes puissent mettre leurs prothèses et avec une coupe qui permet de protéger les cicatrices. En septembre, nous lancerons notre nouvelle collection de robes et de jolis petits hauts avec des brassières intégrées, pour répondre à toutes ces femmes qui ne veulent plus porter de soutien-gorge. L’objectif est qu’elles se sentent libres, légères et confortables tout en étant sexy !

Quel message adresseriez-vous aux jeunes diplômés de HEC ?

Pour réussir, il faut savoir combiner agilité, audace, bienveillance vis à vis des équipes et innovation. Personnellement, je n’ai jamais eu de plan de carrière en particulier, mais j’ai toujours veillé à travailler avec des équipes formidables. J’ai toujours cherché de nouveaux défis et fait preuve d’audace. Quelle que soit votre vocation, l’audace et la bienveillance payeront toujours !

Patricia Tranvouëz (H.92) prend la direction générale de la marque Sephora après un début de carrière chez Colgate-Palmolive, Unilever et L’Oréal. Elle est à 34 ans la plus jeune directrice générale de LVMH. En 2010, elle devient DG de Kenzo Parfums et opère une transformation complète de la marque. Depuis novembre 2019, elle est la nouvelle directrice générale de la marque ETAM.

ETAM : Leader sur son marché et présente dans une cinquantaine de pays, Etam a pour ambition de faire rayonner la French Liberté à travers le monde. Elle incarne ce mariage d’élégance désinvolte et d’audace assumée, d’allure effortless et de sexy revendiqué, emblématique des femmes françaises, qu’elle souhaite partager avec les femmes du monde entier.