Mazda France par Philippe Geffroy (H.81)

0
Le secteur automobile est à la croisée de nombreuses transformations : comment les appréhendez-vous ? En 2030, 85 % des véhicules vendus auront un moteur thermique, donc la priorité de Mazda est l’optimisation des moteurs thermiques pour les rendre moins polluants. Nous allons ainsi lancer un moteur thermique essence révolutionnaire le Skyactiv-X, performant, peu polluant, souple et silencieux. En parallèle, nous travaillons sur l’électrification et l’hybridation. Demain, les enjeux technologiques tourneront autour de la voiture connectée et autonome avec l’entrée en jeu d’acteurs comme les GAFAM. Sur le plan sociétal, on passe d’une logique de propriété à une notion d’usage et même de spécialisation de l’usage avec des urbains qui utiliseront des véhicules « zéro émission » autonomes voire partagés en complément d’autres modes de transports. Quelles sont vos ambitions pour Mazda France et est votre feuille de route ? L’ambition de Mazda est d’évoluer vers le premium grâce au design, à la technologie et à la qualité de nos produits. L’amélioration constante de l’expérience client complétera ce positionnement. Notre stratégie digitale et le lien émotionnel entre le client et la marque nous permettront d’atteindre une des meilleures fidélisations du marché. En 2019, notre objectif est de vendre 12 000 voitures. Nous venons de lancer la Nouvelle Mazda 3, premier modèle d’une toute nouvelle génération. La presse positionne cette compacte comme une alternative aux premiums. Son design élégant et son intérieur épuré plaisent. Les motorisations essence hybrides allient performance et respect de l’environnement, un must sur le marché actuel. Quel […]

This article is for subscribers only!

Cet article est réservé aux abonnés !