Le mot de Xavier Guérin (MBA.04)

0

J’ai passé les vingt-cinq dernières années à monter des équipes pour introduire et développer en Europe des technologies disruptives, principalement venues de la Silicon Valley, autour de l’internet et les réseaux, le stockage, le data management et les bases de données Big Data. L’hyper croissance est mon domaine. Aujourd’hui j’ai décidé de rejoindre Andjaro, une jeune start-up française qui propose une solution temps réel innovante d’optimisation du staffing et une réponse efficace à l’absentéisme.À une époque où l’évolution technologique et la transformation digitale sont perçues comme des menaces pour l’avenir de l’humain dans le monde du travail, Andjaro rencontre un succès fulgurant en se positionnant comme la solution de développement d’une population oubliée de la HR Tech : les « cols bleus ».

Les entreprises doivent aujourd’hui faire face à un véritable défi : optimiser la masse salariale et lutter contre l’absentéisme, tout en garantissant une fiabilité des opérations, une gestion efficace des compétences et des talents ainsi qu’une réelle qualité de vie au travail (QVT).En permettant aux organisations d’adapter instantanément la répartition de leur personnel à leur activité réelle, la plateforme collaborative d’Andjaro, permet à la fois de réduire les coûts (CDD, Interim) et d’augmenter la fidélisation des compétences. DRH, managers et employés s’y retrouvent ; tout le monde est gagnant.Andjaro a déjà levé 5 millions d’euros auprès de Balderton Capital et SAP. iO et connaît une croissance soutenue de 10 % mensuel.

En 2019, la solution Andjaro est utilisée par 40 000 employés, a généré plus de 160 000 mouvements de personnels et a permis 15 millions d’euros d’économies à ses clients parmi lesquels figurent Engie, Elior, Dalkia ou encore Starbucks.Lors de mes entretiens de recrutement pour Andjaro, j’ai eu la chance de pouvoir échanger avec Bernard Liautaud (cofondateur de Business Object et Managing Partner de Balderton Capital), qui m’a confié que l’année 2019 a marqué un tournant pour l’écosystème européen de l’innovation, dont la maturité et l’apparition de nouvelles technologies allaient permettre de faire émerger des futurs champions globaux. Je dois dire que la rencontre avec l’équipe dirigeante d’Andjaro, Quentin, Ivan et Justus, a conforté mon envie de mettre mon expérience au service d’une des plus prometteuses start-up françaises, porteuse d’une si belle proposition de valeur humaine.