Patrick Laredo, CEO et fondateur de X-PM, revient sur les enjeux qui poussent les entreprises à se réinventer et évoluer. Il nous explique aussi comment le management de transition peut les aider à relever ces défis.

Quelles sont les principales évolutions qui impactent les entreprises aujourd’hui ?

Au-delà des incertitudes d’ordre économique et géopolitique (transition énergétique, Brexit…), les entreprises sont confrontées à quatre grands défis.
• La transformation digitale : si c’est une opportunité d’améliorer leurs processus, de changer leur façon de travailler, d’apporter une expérience client différenciante, elle modifie également les secteurs d’activité avec l’émergence de nouveaux acteurs qui viennent disrupter le marché en offrant une nouvelle proposition de valeur aux clients.
• L’open innovation : aujourd’hui, l’innovation n’est plus uniquement interne à l’entreprise, elle est avant tout externe. Une juxtaposition des multiples sources d’innovation extérieures permet aux entreprises de se positionner sur des choses nouvelles et différentes de ce qu’elles peuvent faire ou non en interne. Par exemple, quand on parle de nouvelle mobilité, il s’agit bien évidemment d’innovation dans le domaine automobile, mais aussi dans le secteur du digital, des objets connectés ou encore de l’énergie.
• La transition énergétique : la réduction de la consommation des énergies fossiles et du bilan carbone qui conduisent au réchauffement climatique est un des enjeux stratégiques partagés par toutes les entreprises. Il y a également à ce niveau une véritable pression de l’opinion publique pour que les entreprises s’alignent sur les objectifs et ambitions relatifs à la transition énergétique. En effet, la réduction de la consommation énergétique est même devenue un argument de vente alors que les consommateurs sont de plus en plus enclins à payer plus cher pour des produits ou des services respectueux de l’environnement.
• Impact de l’entreprise ou politique RSE : les entreprises doivent aussi être en mesure de montrer et de valoriser leur engagement en se positionnant comme des acteurs citoyens, bienveillants à l’égard de toutes leurs parties prenantes et performants sur des dimensions qui dépassent le côté financier.

Qu’est-ce que le management de transition peut apporter à ce niveau ?

Depuis sa création, X-PM s’est positionné comme un acteur du management des transitions et des transformations. À travers nos interventions, nous apportons aux entreprises l’expérience et l’expertise dont elles ont besoin pour se transformer. Pour mettre en œuvre leurs projets, elles ont besoin de sang neuf, d’un expert qui sera exclusivement dédié à la mission en complément du management en place qui est mobilisé par la gestion quotidienne de l’activité et influencé par l’historique de l’organisation. Le manager de transition va prendre en charge le projet, gérer les ressources nécessaires, contribuer à l’adhésion de toutes les parties prenantes, challenger les managers et surtout dégager les résultats attendus.

“Sur ce marché, notre réelle différenciation est notre engagement sur les résultats du projet ainsi que sur la qualité de notre vivier de managers.”

Dans ce cadre, comment X-PM peut intervenir ? Quelles sont les caractéristiques de votre intervention ?

Nous avons un positionnement de direction générale ou de support aux opérations. En parallèle, nous travaillons aussi avec des structures plus petites, comme des PME, des ETI ou même des start-up. L’expérience apportée par un manager de transition peut, par exemple, aider une start-up à passer de la fabrication en petite à grande série, de passer d’un stade conceptuel à la professionnalisation de la supply chain…. Concrètement, le management de transition permet à ces petites organisations de croître pour ne pas disparaître, alors qu’il apporte aux grandes entreprises un nouveau souffle pour se réinventer rapidement et continuer à exister.

Qu’en est-il avec vos managers de transition qui sont au cœur des missions que vous réalisez ?

Sur ce marché, notre réelle différenciation est notre engagement sur les résultats du projet ainsi que sur la qualité de notre vivier de managers. Ces aspects sont au cœur de notre ADN. Au fil des années, nous avons construit un vivier composé de personnes ayant occupé des postes de direction générale et au sein de comité de direction, qui ont une expertise de pointe ou une compétence avérée dans un secteur précis. Ce sont également des entrepreneurs qui ont créé des entreprises dans des domaines très divers et qui se tournent vers le management de transition avant d’envisager d’autres projets. Nos associés gèrent ce réseau et sélectionnent selon le besoin de nos clients le profil adéquat. En effet, au-delà des compétences, le challenge est de bien comprendre la mission et ses objectifs pour aller chercher le manager de transition qui fera la différence. Et c’est justement parce que nous avons développé une connaissance fine des besoins et enjeux des entreprises que nous pouvons nous engager sur des résultats !

Patrick Laredo, est Président de X-PM, qu’il fonde en 2001. Après un démarrage de carrière dans l’industrie, chez Philips, il rejoint KPMG Peat Marwick dont il devient associé en 1984 et président en 1994. Contribuant au développement international des activités de KPMG dans l’industrie, il est également membre de l’organisation européenne de la « Conference Board ». En 1998, il cède KPMG Peat Marwick à l’américain CSC et assure consécutivement l’intégration de l’ensemble des activités de service en France. Patrick Laredo est Ingénieur Civil des Mines et PhD de la Johns Hopkins University de Baltimore.

X-PM : Depuis près de vingt ans, X-PM est une référence du management de transition pour les entreprises industrielles et de services, en France et à l’international. Son métier : renforcer le management des projets de transformation de ses clients, et les aider à faire face à des situations critiques ou pallier une absence de manager(s). X-PM est cofondateur de WIL Group qui avec 17 membres couvre 60 pays répartis sur l’Europe, les Amériques, l’Asie-Pacifique et l’Afrique.

Published by La rédaction

Articles de l'auteur