L’aventure d’une belle entreprise française par Arnaud Capdeville

0
Au fil des années, la maison Vuitton a su préserver sa réputation en faisant en sorte que chacune de ses pièces soit une ode à l’artisanat et à la qualité, les deux piliers de LOUIS VUITTON depuis 1854. Rencontre avec Arnaud Capdeville, directeur qualité chez Louis Vuitton. Qu’est-ce qui vous a attiré vers le monde du luxe ? Le travail artisanal des maroquiniers et la belle histoire du luxe à la française !Après une formation d’ingénieur et une carrière dans l’agroalimentaire, une industrie très automatisée, j’avais une forte volonté de basculer vers le monde du fait-main et de contribuer à faire rayonner le savoir-faire de notre pays.Chez Louis Vuitton, nous couvrons toute la chaîne de valeur ajoutée. En effet, nous fabriquons dans nos propres ateliers avec des cuirs de tanneries européennes et nous vendons dans nos magasins en propre et nous exportons dans le monde entier. Participer à l’aventure d’une telle entreprise ne peut être que passionnant ! Aujourd’hui, quels sont vos challenges ? Tout d’abord, réunir le monde des ateliers et celui de la direction artistique. Il s’agit d’un véritable challenge de conjuguer les attentes des stylistes et de la direction artistique avec les contraintes de fabrication. Il est de mon devoir de faire en sorte que nos créatifs et nos maroquiniers arrivent à comprendre leurs besoins et leurs contraintes réciproques, à se parler tout en respectant notre ADN, à savoir des produits de qualité qu’on se transmet de mère en fille. Concrètement, nous devons concevoir de nouveaux produits […]

This article is for subscribers only!

Cet article est réservé aux abonnés !