Romain Girbal (M.07), CEO et cofondateur de L’ALLIANCE MINIÈRE RESPONSABLE (AMR) revient sur son parcours d’entrepreneur sur le continent africain.

Votre aventure entrepreneuriale a débuté en 2012. Quel a été l’élément déclencheur ?

Après un début de carrière à Londres, j’ai vite compris que je voulais entreprendre. Ayant vécu en Guinée entre 1996 et 2000, quand mon père était diplomate à l’Ambassade de France, j’ai décidé de m’installer dans ce pays qui venait d’élire pour la première fois de son histoire un président de manière démocratique. Après avoir considéré plusieurs secteurs, j’ai décidé de me lancer dans le domaine minier qui connaissait des évolutions très intéressantes. Avec mon associé, Thibault Launay, nous avons opté pour l’exploitation de bauxite, un minerai très demandé par les industries automobiles, le BTP et l’agroalimentaire. Nous avons obtenu un permis de recherche sur un « green field » (sans réserve prouvée) de 295 km2 dans la préfecture de Boké, dont le potentiel géologique est estimé aujourd’hui à plus de 200 millions de tonnes de bauxite. Si nous avons financé le projet en fonds propre avec pour but de convaincre ensuite des investisseurs, l’épidémie d’Ebola a compliqué les choses. J’ai alors pris l’initiative de contacter sur LinkedIn Arnaud Montebourg, qui avait exprimé son souhait de créer la Compagnie des mines de France. Deux semaines plus tard, nous nous sommes rencontrés et Arnaud a décidé de nous aider à titre totalement gratuit. À sa demande, nous avons fait d’AMR une holding française, et grâce à lui, nous avons pu convaincre une grande partie de nos actionnaires, dont Xavier Niel, Anne Lauvergeon et Édouard Louis-Dreyfus. De retour en Guinée, nous avons obtenu le permis d’exploitation et avons signé un partenariat avec le plus important producteur mondial d’aluminium, China Hongqiao (SMB en Guinée). Aujourd’hui, nous formons la 3e plus grosse mine mondiale de bauxite en termes de production.

Vous avez aussi lancé d’autres projets…

Nous avons créé le site de petites annonces Afrimalin, qui est devenu leader en Afrique francophone. Nous avons lancé Senditoo qui permet l’envoi de crédits téléphoniques et qui va prochainement permettre à la diaspora africaine de transférer de l’argent à des coûts très compétitifs. Il y a aussi Pigzbe, une tirelire connectée reliée à un jeu éducatif pour les enfants de plus de 6 ans. Nous avons investi et aidons la société française Bubbles qui a créé une application permettant aux commerces de mettre en place des promotions innovantes. Nous avons aussi investi dans le réseau social Yesorno, qui va selon nous faire bouger ce secteur. Avec notre société IB2, nous avons développé une technologie pour transformer la bauxite de très mauvaise qualité en Alumine. Elle permet de réduire de 60 % les boues rouges rejetées et de faire des économies d’OPEX sur la production d’alumine.

Romain Girbal (M.07) est titulaire d’un Master en Droit des Affaires de l’Université Paris X Nanterre et d’un Master de Commerce international de l’Université Carlos III de Madrid. Il a commencé sa carrière à Londres chez Glencore dans le financement structuré, puis à Harvest Energy comme directeur juridique. En 2015, il fonde AMR avec Thibault Launay.

ALLIANCE MINIÈRE RESPONSABLE (AMR) est la seule société minière française qui opère en Guinée dans le domaine de l’exploitation de bauxite.

 

Published by La rédaction

Articles de l'auteur