La préservation du patrimoine français est une préoccupation majeure de ces dernières années. L’opérateur immobilier Histoire & Patrimoine réhabilite des bâtiments anciens pour les transformer en logements. Son président, Rodolphe Albert (H.97), explique cette démarche.

Histoire & Patrimoine est un opérateur immobilier d’un type particulier. Pourquoi ?

Rodolphe Albert (H.97): Notre société, qui est une filiale du groupe Altarea, rénove depuis trente ans des bâtiments ayant un intérêt architectural ou historique afin de les reconvertir en logements locatifs. Nous alignons ainsi l’intérêt particulier de nos clients, désireux d’investir dans l’immobilier, avec l’intérêt général du pays. Pour cela, nous travaillons en partenariat avec l’État et les collectivités territoriales et nos experts identifient des biens historiques (châteaux, anciens sites industriels, militaires ou religieux). Ces bâtiments aux caractéristiques architecturales uniques peuvent être classés au titre de Monuments historiques ou protégés par la loi Malraux, ce qui offre un avantage fiscal important pour nos clients.

Quel est l’impact de la rénovation des bâtiments anciens ?

R.A.: La réhabilitation permet de répondre aux besoins de logements sur un marché locatif tendu, surtout dans les grandes villes. De plus, l’empreinte carbone de la restauration d’un site ancien est de 30 à 70 % inférieure à celle de la construction d’un bâtiment neuf.

Vos projets ont-ils d’autres effets économiques positifs ?

R.A.: Les réhabilitations participent à l’attrait touristique de notre pays. Or le tourisme génère 7 % du PIB chaque année, ce qui n’est pas négligeable. En intervenant sur des bâtiments historiques, dotés de particularités architecturales, nous faisons appel à des métiers précis et anciens. Histoire & Patrimoine contribue ainsi à la préservation de l’artisanat et des savoir-faire, ceux des tailleurs de pierre, des couvreurs qui posent l’ardoise au clou, ou des ferronniers et menuisiers pour les charpentes complexes.

Quelles sont les principales contraintes liées à la réhabilitation de bâtiments classés ?

R.A.: Comme tout opérateur, nous déposons une demande de permis pour chaque projet. Mais pour intervenir sur un bâtiment classé, nous devons également obtenir l’accord de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) et de l’Architecte des bâtiments de France. Ce processus permet d’assurer que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions, en respectant l’immeuble. Entre préservation de l’existant et techniques modernes, les travaux en eux-mêmes peuvent constituer un casse-tête. La méthodologie des travaux est adaptée à chaque cas particulier, grâce au savoir-faire des artisans avec lesquels nous travaillons. Bien sûr, chaque chantier représente un investissement conséquent de l’ordre de 4 000euros/m², ce qui justifie l’avantage fiscal mis en place par l’État pour soutenir les investisseurs.

Quelle est la principale tendance de votre marché ?

R.A.: Le marché est en constante évolution, car des bâtiments anciens sont régulièrement identifiés et donc classés. Histoire & Patrimoine peut d’ailleurs soumettre un site auprès de la Drac. Le patrimoine du XXe siècle est de plus en plus protégé. Nous avons par exemple rénové le village de vacances Les Carrats à Port Leucate, près de Narbonne, un site classé datant des années 1960, qui compte aujourd’hui 178 maisons et appartements. L’autre tendance observée depuis le premier confinement est l’envie de prendre l’air ! De plus en plus de citadins souhaitent désormais s’installer en périphérie ou en zone rurale pour profiter d’un cadre de vie plus serein, avec un espace extérieur. Nous nous adaptons à cette demande. Nous avons ainsi rénové le château du duc d’Épernon, à Fontenay-Trésigny (Seine-et-Marne) ou encore les anciens Grands Moulins de Paris, situés à Marquette-lez-Lille.

Rodolphe Albert (H.97)
Après un début de carrière au Paris Saint-Germain, dont il a été directeur financier, il rejoint en 2007 le groupe Alain Crenn, devenu Histoire & Patrimoine en 2011. Il a été nommé président de l’entreprise en juillet 2018.

Histoire & Patrimoine
Spécialiste de la rénovation et de la réhabilitation de l’immobilier ancien au sein du groupe Altarea, Histoire & Patrimoine a forgé son expérience à travers de prestigieuses opérations de reconversion de patrimoines religieux, industriel, administratif ou militaire, et la rénovation de bâtiments classés monuments historiques.

Published by La rédaction

Articles de l'auteur