La plus clean des sociétés pétrolières – Pierre Levin (M.86)

0

Ingénieur des Mines avant d’entrer à HEC, j’ai eu la chance de participer à la création et au développement de la plus clean des sociétés pétrolières, Iskandia Energy Operating Inc. Rien de plus sale que le pétrole, me direz-vous… C’est vrai. Au-delà de son empreinte CO2, l’industrie pétrolière utilise des produits extrêmement toxiques et consomme des millions de tonnes d’eau par jour – et la décroissance de la demande pétrolière ne s’amorcera au mieux qu’en 2035 (selon McKinsey).

Produire et polluer n’est pas une fatalité : nous avons fait le choix de produire mieux, sans sacrifier notre rentabilité, en utilisant les dernières avancées de la technologie, des nanoparticules aux outils de plasma-pulse.Iskandia Energy Operating, et son véhicule d’investissement Technology Enhanced Oil ont été créés en 2016 par trois Français, respectivement CEO, CFO et CTO. Après avoir levé 80 M$, et acheté 7 champs de pétrole au Texas, IEO a démontré que l’on pouvait abaisser l’empreinte carbone de l’industrie pétrolière de plus de 70 %, éliminer les produits les plus toxiques et supprimer l’usage de l’eau douce, tout en améliorant la durée de vie des champs, leur rentabilité et leurs réserves.

Inutile de dire que lorsque nous sommes arrivés au Texas, nous sommes passés pour des Martiens. Une bande de Français avec des technologies des quatre coins du monde, y compris la Russie, essayant d’en remontrer à des ingénieurs américains ! Dans une industrie particulièrement rétive aux enjeux du changement technologique, l’évangélisation des équipes américaines a été un combat quotidien. Parfois source d’incompréhensions et de départs, ce fut incontestablement notre plus difficile challenge. Aujourd’hui, notre équipe US rassemble près de dix nationalités.

Au-delà des fondateurs, elle est dirigée par trois femmes de cultures très diverses et est totalement en ligne avec notre philosophie et nos objectifs.Après cet accueil pour le moins sceptique, nous commençons à être reconnus pour notre compétence technique et nos résultats, qu’ils soient économiques ou environnementaux. Plusieurs majors nous ont proposé des coopérations, et nous développons avec eux, et des leaders de l’industrie des services pétroliers, un nouveau concept de gestion et de trading des champs pétroliers, qui permettra de mieux monétiser les droits de production pétrolière. Une belle histoire… qui ne fait que commencer !