La pièce de théâtre « Un Divan pour la scène » de Jean-Luc Solal (H.86) de traite la question du harcèlement et de la manipulation dans le milieu du théâtre. Elle rejoint l’actualité du mouvement #Metoo et celle de libération de la parole des femmes.

Comédie dramatique, elle s’appuie sur l’humour et parfois le burlesque pour, au-delà de la question du traumatisme, évoquer la complaisance que les victimes ont parfois face à leurs bourreaux : culpabilité, conflit de loyautés, peur du rejet, de l’abandon, de l’isolement, du qu’en-dira-t-on. Colombe, actrice de profession, vient consulter Vincent, thérapeute, pour un mal-être autant professionnel que personnel. Sur scène elle répète le « Dom Juan » de Molière avec son metteur en scène Erwann. Le théâtre et la relation qu’elle entretient avec ce dernier vont rapidement devenir le matériau principal de la cure : Colombe, jouant Elvire, sous la direction équivoque d’Erwann, rejoue inconsciemment sa vie passée et répète le vécu douloureux de ses rapports avec les hommes. Après le succès public et critique de la pièce au Théâtre Le Funambule à Paris en 2017, Jean-Luc recherche une production et des lieux d’accueil pour reprendre le spectacle. Il travaille aussi à un projet d’écriture sur l’amnésie traumatique à partir d’un fait divers survenu à Lyon il y a 35 ans. Pour plus d’infos : www.promesse-theatre.com.

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.