Hommage à Bernard Espargilière (H.55)

0

Notre délégué Bernard Espargilière vient de nous quitter et il laisse un énorme vide dans notre promotion. Après avoir effectué sa prépa à Stanislas, il intègre l’école où, déjà remarqué par sa haute stature de 3e ligne (qu’il fut), il s’affirme comme l’un des leaders, et est naturellement élu délégué. Dans le trombinoscope de la promo, on trouve cette note : « Gagnera la confiance des autres comme il a gagné la nôtre », qu’il justifiera tout au long de sa vie.

À la sortie de l’école, il se marie à Claude, qu’il a connue lors des sorties du petit groupe que nous avions formé en prépa et effectue brillamment son service en Algérie, distingué par la Croix de la Valeur militaire.Son parcours professionnel riche le mène chez Simca, dans l’agence de pub Robert Noel, aux Fromageries Bel, puis chez Kronenbourg où il officie en tant que directeur du marketing (ce qui lui vaut de s’installer en Alsace). Enfin, en 1970, il devient directeur du développement de la Société alsacienne de développement et d’expansion (Sade). Cette activité professionnelle ne l’écarte pas de sa mission de délégué de la promo, tâche à laquelle il consacre une belle énergie, magnifiquement épaulé par Claude.

C’est ainsi qu’il aura programmé, à partir de 1958, une centaine de réunions de promo avec nos compagnes, axées sur des sorties culturelles, des colloques et surtout sur des réunions provinciales, patronnées par nos camarades régionaux. Le point d’orgue de ces retrouvailles fut le 60e anniversaire à Annecy, où Claude et Bernard s’étaient retirés et qu’ils organisèrent magistralement malgré la maladie que Bernard affrontait déjà quotidiennement avec le courage et la ténacité que nous lui avons toujours connus.À Claude, à leurs trois enfants, neuf petits-enfants et sept arrière-petits-enfants, nos camarades ont, par leurs témoignages nombreux, manifesté leur émotion et leur reconnaissance.

Jean Hohman (H.55)