Surnommée la madone des faillites, Hélène Bourbouloux, nouvelle présidente d’HEC au Féminin, est une pionnière dans le métier très masculin des administrateurs judiciaires en France. Désignée depuis 2002, elle a créé FHB, son étude, en 2007 qui compte 16 bureaux en France. Chevalier de la Légion d’honneur, elle est devenue l’une des figures les plus médiatiques et les plus respectées de la profession. Cette Corrézienne, qui a les pieds sur terre et qui ne compte pas ses heures, a complété son cursus HEC par une licence en droit. D’une part, elle rassure les patrons et salariés, d’autre part, elle sait conseiller et accompagner. Sa marque de fabrique : faire preuve de pédagogie et casser l’image de l’administrateur « liquidateur ».

Des dossiers emblématiques, comme celui de Petroplus, Thomson, Fagor-Brandt, Vivarte l’ont propulsée sur le devant de la scène. En 2020, elle était en première ligne sur celui de Presstalis, la messagerie, en dépôt de bilan, qui assure la distribution des quotidiens nationaux et d’une partie des magazines en France, ou encore sur celui de Novares, première grande victime du covid dans l’industrie automobile. Elle a œuvré depuis pour Vallourec, Europcar, Celio et Flunch. Engagée dans l’environnement auprès des pouvoirs publics ou dans les associations, notamment à l’international pour faire bouger les lignes et diffuser les bonnes pratiques, elle aime à dire qu’elle a trois métiers : administrateur judiciaire, entrepreneur et enseignant. Toujours fidèle à ses valeurs et à son credo gagnant : travail, éthique et bienveillance.

 

Ce portrait est extrait du Yearbook 2022. Pour commander la version papier avec la liste des diplômés HEC, cliquez-ici.

Published by Eva Tamouro

Articles de l'auteur