HEC Seniors : L’esprit start-up

0

L’hiver a été chaud pour le Cercle économique d’HEC Seniors. Pour le grand débat national, notre Cercle a mobilisé les Seniors. Début février, une séance de réponse au questionnaire à été organisée. Les nombreux membres participant, répartis en trois groupes de travail, ont rédigé des réponses, avant une discussion générale pour confronter les opinions.

À l’issue de celle-ci, une réponse collective a été élaborée et transmise selon la procédure recommandée aux instances chargées du traitement des questionnaires. Soucieux de nous faire entendre des milieux politiques, nous avons fait parvenir ce document à notre camarade Amélie de Montchalin (H.09), députée LRM. Celle-ci nous a remerciés de notre contribution et l’on peut imaginer que cette concentration des esprits HEC sur le sujet du questionnaire lui a été favorable, puisqu’elle était nommée quelques jours plus tard secrétaire d’État aux questions européennes. Bravo et bonne chance, Amélie !

Nous avons, bien sûr, transmis notre document, agrémenté de quelques textes de réflexion rédigés par les membres du Cercle éco, à toute la communauté HEC Seniors. Les suites du grand débat, à commencer par les décisions de politique économique qu’il a inspirées et qui émergent maintenant, continueront à nourrir nos réflexions des mois à venir. Notre réunion plénière du 6 juin nous a permis de présenter l’aboutissement de celles-ci. Ce ne fut pas le seul sujet, car les (autres) travaux avaient continué pendant le grand débat sur des sujets variés, tels que les retraites, les nouveaux contre-pouvoirs émanant d’internet et des réseaux sociaux, les crypto-monnaies et blockchains.

Et voici encore une innovation : le Cercle éco propose à tous les seniors un voyage d’étude en Norvège au mois d’octobre. Pour être plus précis : nous mettons sur pied un programme qui inclura la visite de grands sites norvégiens, et plusieurs rencontres avec des acteurs économiques locaux. Pourquoi la Norvège ? Parce qu’elle est une destination attirante, et aussi un pays en pointe dans la politique de l’énergie, le développement durable, les relations sociales. Les liens de la Norvège avec l’Union européenne nous intéressent évidemment beaucoup (un modèle pour le Royaume-Uni ?), sa position géostratégique aussi.

On ne s’ennuie pas au Cercle économique, mais celui-ci ne représente que l’une des composantes de l’offre HEC Seniors. Ce que nous voulons, à HEC Seniors, c’est permettre aux talents et à l’expérience de nos membres de s’exprimer dans toute leur force et leur spontanéité, loin des clichés qui cantonnent les seniors aux parcours de golf et à l’hébergement des petits-enfants en vacances (si louables ou plaisantes soient ces occupations !).

Les seniors ont des choses à dire et à faire ; ils n’ont pas l’intention de s’enfermer dans une tour d’ivoire, mais bien de coopérer avec d’autres Clubs, tels que Géostratégie, Développement international, Gouvernance et d’autres encore. Il n’y aura pas de vide intergénérationnel. Les HEC Seniors sont en mouvement, attendez-vous à de nouvelles initiatives de leur part. La plus récente ? Le lancement du Cercle Histoire. Non pas pour regarder en arrière, mais pour aller de l’avant.

Les peuples qui n’ont pas d’histoire n’ont pas d’avenir, alors nous, seniors, qui avons un peu plus de temps que les actifs, nous allons essayer modestement de trouver quels messages venus du passé pourraient inspirer nos camarades plus jeunes qui ont la charge de bâtir la Cité du futur. À bientôt !