Durant la crise, l’Association s’est mobilisée pour conserver le lien avec les alumni et a réaffirmé son engagement sociétal et solidaire en soutenant Médecins du Monde et Médecins Sans Frontières.

Dès le 4 avril, HEC Alumni a mis en place une chaîne de solidarité afin de contacter par téléphone tous les diplômés âgés de plus de 75 ans. Bilan de l’opération pilotée par Laurence Rolland, responsable du réseau Clubs & Promos, avec l’aide de Claudette Couffi et de plusieurs bénévoles HEC : 5 183 appels passés en France et à l’international, pour s’enquérir des aînés. « Il s’agissait de prendre de leurs nouvelles, de s’assurer qu’ils étaient bien entourés et de les aider en cas de besoin, explique Laurence. La majorité d’entre eux allaient bien. Ravis d’être contactés par l’association, ils se sont souvent souciés de leurs camarades – nous avons ainsi contribué à quelques belles retrouvailles téléphoniques ! J’ai discuté avec de vrais battants : une octogénaire occupée à coudre des surblouses pour le personnel hospitalier, un nonagénaire qui faisait ses pompes chaque matin… Et le doyen des HEC, 101 ans, diplômé en 1939 ! Malheureusement, l’épidémie n’a pas épargné nos alumni. Nos pensées vont à ceux qui nous ont quittés et à leur famille. »

Unis face à l’épidémie

Devant l’ampleur de la pandémie, HEC Alumni s’est également associée à Sciences Po Alumni pour organiser une collecte solidaire au profit de Médecins du Monde et de Médecins Sans Frontières. « Nous voulions nous appuyer sur la puissance de nos réseaux d’alumni pour soutenir ces ONG, qui sont en première ligne dans la lutte contre l’épidémie, en France et dans le monde, explique Marguerite Gallant (H.03), directrice générale d’HEC Alumni. Elles ont besoin d’acheter du matériel médical pour protéger leurs personnels d’intervention et assurer la continuité de leurs autres actions sanitaires, mises à mal par la Covid-19. C’est la première fois que Médecins du Monde et MSF s’allient sur une opération de communication et de collecte : cette crise sans précédent a fait bouger les lignes de l’action humanitaire. » Au 11 mai, plus de 177 000 euros avaient déjà été collectés. Démonstration de l’impact que peuvent avoir des alumni réunis et solidaires.


Tous en ligne !

L’épidémie n’aura pas eu raison de l’activité des clubs : sitôt confinés, ils se sont mis à organiser des événements en ligne. Sur les conseils de Léa Pasdeloup, responsable du réseau Chapters & Club, les membres de Generation Share se sont ainsi approprié les outils numériques en un temps record. « Dès le 25 mars, leur cercle économique a tenu sur Zoom sa première grande visioconférence sur les enjeux économiques de la crise, avec 99 participants et un sondage en ligne », raconte Léa asdeloup. Les autres clubs n’ont pas été en reste : deux réunions d’HEC Spiritualités par semaine, cafés philo et afterworks du Club Lyonnais, conseils de crise du Hub Entreprendre et du Club Experts et Indépendants… 97 événements ont réuni 5 200 alumni derrière leurs écrans. Le réseau passe en très haut débit !


Genèse du monde d’après

Alexandre Mancino (H.16), coprésident de Generation Start et fondateur du Cercle Orion, a lancé fin mars un appel à contribution pour repenser notre modèle de société dans le sillage de l’épidémie de Covid-19. 200 jeunes diplômés d’HEC Paris et de Sciences Po ont ainsi participé à l’élaboration d’un Manifeste pour le monde d’après. « Nous souhaitons tirer les enseignements de cette crise et contribuer à la construction du monde de demain à travers des recommandations concrètes sur les plans économique, social et environnemental. » Un comité de parrainage composé de plusieurs personnalités (Bernard Stirn, Pascal Lamy (H.69), Bertrand Badré (H.89)…) a d’ores et déjà accepté de préfacer leurs travaux. Rendez-vous ici pour découvrir la teneur des propositions et à l’automne pour une grande soirée de lancement.


Opération masques

70 millions de masques livrés en France à la mi-mai, soit pas moins de sept avions-cargos. C’est le tour de force réalisé par Action Support France, un collectif de six bénévoles français résidant en Chine. « Nous avons voulu aider les hôpitaux, cliniques et collectivités locales », déclare Thibaud Sarrazin (MBA.97), courtier en assurances à Hong Kong, conseiller consulaire et président du Chapter HEC Alumni de Shenzhen. Contacts avec les usines, entreprises d’import-export et transporteurs : les six coéquipiers n’ont pas eu de répit. Mais l’opération a atteint une envergure inespérée.

HEC Alumni compte 570 nouveaux cotisants Infinity Pass depuis janvier, soit 10 970 au total. Rejoignez-les pour continuer à développer nos services et la solidarité avec tous les alumni, en France et ailleurs !