C’est en perdant ses cheveux par poignées que Flore des Robert réalise que 40% des femmes en France font face à ce problème au moins une fois dans leur vie. Un sujet tabou dont personne ne parle. Après avoir essayé en vain d’y remédier, elle rencontre une experte du cuir chevelu qui la met sur la piste du bon remède, à savoir un brossage adapté. Surprise puis convaincue par la démonstration, Flore des Robert s’intéresse alors au marché. Elle constate que les femmes connaissent des dizaines de marques de shampoings et aucune de brosses à cheveux dont la plupart sont produites en Chine et en plastique. L’idée d’une marque, d’un bel objet design commence à émerger.

Global General Manager chez By Kilian, elle décide alors de prendre une année sabbatique pour se lancer dans l’aventure avec sa camarade de promotion Pauline Laurent (H.04). Toutes deux s’immergent à 100 % dans leur projet entrepreneurial. Quelques mois plus tard, La Bonne Brosse, une brosse adaptée à chaque type de cheveux et de cuir chevelu, qui plus est made in France, voit le jour. Un pari risqué, dans un marché où la concurrence est rare, mais un pari payant. Non seulement la marque renoue avec la brosserie artisanale française et revitalise une filière au savoir-faire unique. Mais un an après son lancement, La Bonne Brosse est distribuée chez Sephora et Le Bon Marché (deux prescripteurs en France et à l’International) et a écoulé plus de 10K produits. Vice-présidente de l’association en 2020-21, Flore des Robert vient de boucler avec Pauline Laurent leur première levée de fonds 100% féminine. Et de nombreuses femmes HEC Alumni sont désormais à leur capital.

Published by Flore De Borde

Articles de l'auteur