Économie verte

0

HEC doit-elle aussi prendre position sur les stratégies de réponse les plus pertinentes à mettre en oeuvre face au dérèglement climatique ? Et si, comme nous le pensons, la réponse est oui : de quelle(s) façon(s) et sur quels sujets / leviers HEC est-elle la plus légitime ?

En septembre dernier, des jeunes HEC ainsi que d’autres futurs diplômés de Grandes Écoles françaises ont exprimé ce que j’appellerai « un signal faible à fort impact » : en corédigeant le Manifeste étudiant pour un réveil écologique (https://pour-un-reveil-ecologique.fr/), ils ont anticipé la mise en lumière de la jeunesse mondialisée et sa volonté d’agir plus rapidement, à l’image des initiatives de la Suédoise Greta Thunberg qui, âgée de 15 ans, s’est exprimée lors de la dernière conférence internationale sur le climat en décembre dernier (COP24 en Pologne). Les membres du Club Économie Verte d’HEC Alumni s’interrogent depuis sur la meilleure façon de valoriser cette dynamique au sein de notre communauté et au-delà, que ce soit en soutenant les étudiants du campus cherchant à promouvoir le Manifeste – près de 30 000 étudiants français l’avaient déjà signé à la mi-février, dont environ 500 HEC – ou en s’interrogeant plus généralement sur les messages de fond et sur les différents cadres d’expression qui pourraient être ceux d’HEC Alumni.

HEC est-elle légitime pour s’exprimer sur la façon d’intégrer cet enjeu critique dans la transformation de l’économie mondiale ?

Notre conviction est qu’HEC non seulement peut mais surtout devrait prendre clairement position sur des sujets encore trop peu investis comme celui du rôle de l’entreprise dans la lutte contre le dérèglement climatique, ou encore de l’éducation et de la formation sous toutes ses composantes.

Démontrer que cet enjeu peut être traité sous l’angle des opportunités plutôt que seulement sous l’angle de la contrainte et des réglementations.

Voilà un terrain sur lequel les membres du Club Économie Verte s’interrogent aujourd’hui avec les étudiants actifs du campus dans ce domaine. Si vous aussi vous avez des convictions ou des idées à faire valoir sur ce thème, n’hésitez pas à me contacter dans les toutes prochaines semaines. Nous comptons en effet rapidement faire des propositions à l’équipe dirigeante d’HEC Alumni, qui pourra alors faire écho aux actions entreprises par les étudiants et prendre position au nom de l’ensemble de notre communauté.

Contact : antoine.rabain@mailhec.com