Les adultes passent plus de cinq heures par jour devant les écrans, contre trois il y a dix ans. Et durant cette décennie, une grande partie de l’humanité a appris à marcher dans la rue un œil rivé sur son smartphone ! Comment apprivoiser les outils numériques et ne plus en être esclaves ? Les conseils de Charles Lebar, psychologue. Évaluez votre consommation d’écran Il n’est pas forcément facile de calculer le temps que vous passez devant votre télévision. C’est beaucoup plus simple pour le smartphone. Dans les réglages d’un iPhone, par exemple, vous pouvez consulter votre durée d’utilisation quotidienne avec le détail par application. Identiez les facteurs déclencheurs Quels sont les moments de journée où vous ressentez un besoin particulièrement viscéral de consulter votre smartphone? Le soir, à la maison? Peut-être pour éviter d’interagir avec votre partenaire avec qui les relations sont compliquées en ce moment? Dans ce cas le téléphone «fait écran» à la relation, il devient un mécanisme de protection. Imposez-vous des limites Les réglages d’un smartphone permettent de définir une limite quotidienne de consultation par type de programme (réseaux sociaux, jeux, etc.) et de programmer des périodes d’interruption – par exemple entre minuit et 7 heures du matin. Dans tous les cas, mieux vaut désactiver les notifications sur Whatsapp ou Facebook. Le signal provoque en eet une attente, voire une excitation qui alimente l’addiction. Pensez aussi à enlever de votre écran d’accueil tous les programmes de divertissement comme Candy Crush. Enfin, des applis dédiées comme Forest […]

This article is for subscribers only!

Cet article est réservé aux abonnés !