Activité physique

Lunch with punch

Manger, bouger… Il va falloir choisir ! Fondée en 2017 par Antoine Thoreau (M.15) et Nadjib Belloundja (H.15), la start-up AllSessions a remporté l’appel d’offres Pause Dej’ Sportive, lancé par la mairie de Paris cet automne. Durant la pause de midi, 40 infrastructures sportives municipales, inoccupées sur ce créneau, proposeront désormais des séances aux actifs qui travaillent à proximité. Au programme ? Foot, basket, yoga, badminton, etc. Un éducateur sportif encadre les séances, le matériel fourni sur place et l’accès aux vestiaires et aux douches est inclus. La séance se réserve en ligne, à 12 € l’unité, ou par abonnement (au tarif allant de 32 à 40 € par mois). « C’est la première fois qu’une entreprise privée peut accéder aux infrastructures de la ville », se félicite Antoine Thoreau. Et pour la capitale, ce sera l’occasion de s’échauffer avant les Jeux olympiques de 2024… Aux stades, citadins !


Aromathérapie

Le goût de l’essentiel

Une fois n’est pas coutume : une jeune société vient bouleverser le petit monde de l’aromathérapie – un marché français dont le chiffre d’affaires annuel avoisine les 200 millions d’euros. Basée à Marseille, Medene a été fondée par trois scientifiques passées par le master Entrepreneurs d’HEC, Camille Pereira, Marie-Claire Kanaan et Laure de Lacaze (M.18). Elles ne font appel qu’à des fournisseurs 100 % bio, et ont déjà lancé deux produits : une huile pour le corps et un sérum dynamisant. Mais ce n’est pas tout : leur credo, c’est de guider le consommateur. Car une huile essentielle, qu’elle soit thérapeutique, alimentaire ou cosmétique, peut être aussi bénéfique que néfaste selon la façon dont elle est utilisée. Prochaine étape ? Un diagnostic personnalisé en ligne afin d’établir la formulation idéale en fonction des besoins et du profil du client.


Veille technologique

L’empire de la disruption

Créé en 2016, K-Startup Grand Challenge est un programme d’accélérateur d’entreprises soutenu par le gouvernement sud-coréen. En 2019, c’est une entreprise française qui a décroché le trophée… Du jamais-vu ! Son nom ? NR2. Conçue par Maxim Parr et Jordan Monnet (M.14) pour permettre aux start-up à fort potentiel de se libérer de leurs écosystèmes locaux, ce moteur de recherche garde un œil braqué sur la Chine pour scruter les mutations de l’industrie et recenser les start-up émergentes, secteur par secteur. Il faut dire que le marché chinois, avec 230 licornes (start-up évaluées à plus d’un milliard de dollars) et un écosystème de 150 000 entreprises innovantes, a le potentiel pour révolutionner l’économie mondiale. Disponible gratuitement, le moteur de recherche NR2 offre à ses utilisateurs une vision globale de ces nouvelles tendances, avant qu’elles n’aient conquis le globe.


Mode enfant

Just doudou it

Lassée de ne pas trouver de jouets de qualité pour son fils, Suzana Pezo Sommerfeld (H.18) a fini par les fabriquer elle-même. Sa première création, une grenouille crochetée à la main et aux jambes extra-longues, a aussitôt fait le grand bond : la marque Leggybuddy était née ! Distribuée en boutique (chez Colette à Paris…) et sur le site www.leggybuddy.com, la ligne de jouets et habits pour enfants a été sacrée « marque durable » par Positive Luxury. Les longues jambes, ça mène loin !