Distribution

La marketplace qui case la barbaque

Elle veut créer « l’Amazon de la viande ». Yuan Zhou (E.17) s’est associée à Cyrille Carbo pour concevoir MeatB2B, la première plateforme digitale de négoce en produits carnés. Destinée à faciliter l’exportation pour les producteurs, la formule présente plusieurs avantages : un gain de productivité grâce à l’absence d’intermédiaires, et une sécurité optimale, puisque les vendeurs et les acheteurs ayant accès à la marketplace sont soigneusement sélectionnés. Lancée en mars 2019 et soutenue par l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), la start-up est déjà plébiscitée par les usines européennes comme par les investisseurs asiatiques, sur un marché mondial de la protéine qui a vu les exportations vers la Chine grimper en flèche au cours de ces dernières années.




Télex

Parmi les entreprises retenues par LinkedIn dans son deuxième classement des 25 meilleures start-up françaises , 8 ont été créées par des diplômés HEC.


B2B

20 000 pièces à allouer

Des trésors dorment dans leurs entrepôts, mais les entreprises ne le savent pas toujours… Chaque année, des millions de pièces détachées sont détruites faute d’être utilisées. La place de marché intelligente Kheoos, créée par Dominique Mercier (MBA.12), évalue la valeur des pièces et l’état des stocks, puis met en relation fabricants, distributeurs, brokers et industriels. « La technologie évolue si vite que les entreprises se retrouvent souvent avec des machines sans les pièces pour les faire tourner, explique le CEO. Nous permettons à nos clients de libérer de la place et de valoriser leur richesse. Ils n’ont rien à faire à part communiquer leurs données : nous nous occupons de tout, de l’évaluation jusqu’à la livraison. » Avec 900 références et 20 000 pièces, Kheoos a déjà séduit EDF et des grands noms de l’industrie pharmaceutique.


Télex

Après avoir remporté le prix Mercure 2018 d’HEC, le Lavoir Modern bouscule le marché du pressing avec une levée de fonds de 5 millions d’euros.


Education

Soutien scolaire next-gen



Des vidéos pédagogiques, des fiches aide-mémoire, des jeux et un tableau de bord consultable par les parents… Wiloki réinvente le soutien scolaire avec une offre interactive pour les élèves du CE1 à la 5e, disponible en version gratuite et en version premium (déjà plus de 20 000 abonnés).
Le point fort ? Une intelligence artificielle qui détecte les notions à revoir et adapte le programme en fonction des besoins des jeunes utilisateurs. On accorde sans hésitation la mention très bien à cette jeune start-up, qui est aussi une affaire de famille : Manon Oskian (H.13) s’est entourée de ses frères Thibaut, vidéaste, et Hugo, informaticien, pour concevoir ce site particulièrement intuitif et 100 % conforme aux programmes officiels.