Après avoir suivi le Programme Grande École, j’ai co-fondé l’entreprise Cuvée Privée en juin 2018, en sortant de la Majeure Entrepreneurs. Mes projets professionnels ont beaucoup évolué au cours de ma scolarité. En intégrant HEC, je ne m’étais au départ pas destinée à l’entrepreneuriat. Mes stages de césure en témoignent d’ailleurs : banque d’affaires, conseil en stratégie et fonds de private equity ! Une césure placée sous le signe des nocturnes et des plateaux de sushis. J’ai finalement souhaité suivre la Majeure Entrepreneurs, car l’idée de créer un produit de A à Z et de développer ma propre entreprise avait fait son chemin.

En créant Cuvée Privée avec mes associées, je me suis rendu compte que choisir l’entrepreneuriat, c’était un peu se créer le métier idéal. Les journées ne se ressemblent jamais, on a une vision transversale de son entreprise, on sait là où on veut aller et pourquoi on le fait. C’est un rythme très prenant, mais largement compensé par le sens qu’on y trouve. Quelques explications sur le comment et le pourquoi de Cuvée Privée.

J’ai rencontré mes associées Marie Forget (H.18) et Morgane Suquet (H.18) sur les bancs de Grand Cru, l’asso d’oenologie d’HEC. C’est lors d’une de ces dégustations que nous avons réalisé qu’en mettant un vigneron et une histoire derrière la bouteille, le vin prenait tout son sens. Sans vraiment nous connaître à ce moment-là, nous nous sommes toutes les trois retrouvées en Majeure Entrepreneurs. Nous y avons eu l’idée de nous associer avec pour ambition de rendre au vin son âme et son histoire. Cuvée Privée permet d’adopter des vignes dans un domaine d’exception pour recevoir son propre vin. Concrètement, l’adopteur choisit ses vignes parmi nos domaines et reçoit un coffret de bienvenue contenant des bouteilles du millésime actuel issues de la parcelle, un certificat d’adoption et une invitation à venir rencontrer le vigneron. Un médaillon à son nom est posé dans les vignes qu’il va suivre tout au long de l’année au fil des newsletters. À la fin de l’année, il reçoit 6 bouteilles du millésime suivant, personnalisées à son nom. Bref, notre ambition est de permettre aux amateurs de vin du monde entier de découvrir l’envers de la bouteille au fil d’une expérience personnelle en direct d’un vignoble français.

Aujourd’hui, ce sont près de 5 000 ceps de vigne adoptés par des clients français et étrangers depuis juillet 2018 ! Nous avons eu la chance de convaincre Bernard Neveu – le Chef Sommelier du Bristol à Paris – de prendre part à l’aventure. Séduit par le projet, il nous accompagne depuis dans la sélection des domaines partenaires. En termes d’association, nous nous sommes vite rendu compte que Marie, Morgane et moi étions très complémentaires dans le travail. Nous sommes d’abord devenues associées avant d’être amies, mais nous avons aujourd’hui la grande chance de pouvoir cumuler les deux ! S’il y a bien un point que je retiens et que j’aimerais partager, c’est le fait de ne surtout pas hésiter à se lancer juste après le diplôme. Vous n’aurez jamais autant de responsabilités et de plaisir à travailler qu’en créant votre propre entreprise !

Par Dédé

Articles de l'auteur