C’est en répondant « moi ! » à cette question que Christie Vanbremeersch est partie à la rencontre du peuple japonais de l’archipel d’Okinawa, réputé pour sa longévité et sa joie de vivre.

Les cinq ingrédients de leur bonheur n’ont rien de révolutionnaire : un sommeil de qualité, une nourriture saine, de l’activité physique, beaucoup de lien social (être bien entouré !) et une activité qui leur donne le sentiment d’être utile aux autres. Cette combinaison magique, qui constitue l’Ikigai, Christie l’a transposée à notre vie professionnelle, notre vie d’actifs, actifs parfois tentés par la mélancolie de l’artiste de Starmania : « j’ai ma résidence secondaire dans tous les Hiltons de la terre (…) j’suis pas heureux mais j’en ai l’air, j’ai perdu le sens de l’humour depuis que j’ai le sens des affaires »… Alors, quid de la quête de Ikigai pour nous autres de la Communauté HEC ?

Nous nous sommes réunis pour le découvrir ensemble le 4 février 2019 à l’Association. Notre Ikigai se trouve à l’intersection de quatre territoires que Christie nous invite à explorer : la Passion (ce que j’aime faire, qui m’intéresse, me ressource, me plaît…), la Mission (ce que j’ai envie de faire pour l’autre, pour la société, pour la planète, ce qui constitue une cause noble à mes yeux, ce qui a du sens pour moi…), la Profession (ce que je sais bien faire, mes compétences…) et le Pognon (pas très joli terme mais sous, pépettes, euros ou argent ne rimaient pas en « on », avec les excuses de l’Auteure – et ce sont donc nos besoins matériels, la nécessité de contribuer à la vie du foyer ou d’assurer la nôtre propre… au passage, un petit éloge de la frugalité !).

Pour en savoir plus sur la multitude d’idées, de pistes et de petits pas que nous pouvons suivre pour accéder à ce Graal de l’Ikigai, rendez-vous chez votre libraire préféré ! « Trouver son Ikigai », de Christie Vanbremeersch, aux Éditions First.