Ce n’est que le début des secousses par Gilles Dard (MBA.95)

0
Le monde de la gestion patrimoniale a énormément évolué au cours des vingt dernières années et va poursuivre sa mue au cours des années à venir. Le point avec Gilles Dard (MBA.95), responsable de la banque privée pour la France de CRÉDIT SUISSE. Dans ce monde en mouvement perpétuel, quelles sont les principales évolutions qu’a connues votre secteur ? Elles ont été considérables ! J’ai rejoint le secteur bancaire à ma sortie d’HEC. Au cours de ces vingt dernières années, j’ai pu assister à de nombreuses crises, notamment celle de la bulle Internet en 2000, la crise des subprimes en 2008 et, actuellement, les challenges qui s’attachent aux taux négatifs. Ces évolutions ont énormément éduqué l’investisseur final en lui faisant prendre conscience de la nécessité de s’impliquer et d’être conseillé pour pouvoir prendre les bonnes décisions sur un horizon de long terme.Par ailleurs, ces quinze dernières années, il y a eu une très forte création de richesse dans le monde qui fait que les grands investisseurs privés se comportent désormais comme des investisseurs institutionnels.Aujourd’hui, nos clients sont amenés à se demander comment allouer leurs actifs sur les bonnes opportunités des dix prochaines années. C’est dans ce cadre que Crédit Suisse est particulièrement bien équipé pour conseiller des grands investisseurs et des clients institutionnels. Et comment les accompagnez-vous dans ce cadre ? Tout d’abord, nous accompagnons les entrepreneurs et les chefs d’entreprise qui souhaitent se développer à l’international. Pour cela, nous travaillons étroitement avec notre banque d’investissement. Certains entrepreneurs qui décident […]

This article is for subscribers only!

Cet article est réservé aux abonnés !