Les défis de la transition

Pour contribuer à un monde durable, HEC Paris axe son cursus pédagogique et sa recherche sur la responsabilité environnementale.

A l’heure du réchauffement climatique, nul ne peut ignorer les défis environnementaux. Chargée de former les managers de demain et avec l’appui de sa recherche, HEC Paris a un rôle clef à jouer. Ses étudiants sont conscients des enjeux : dès 2018, ils se sont mobilisés dans le cadre du Manifeste pour un réveil écologique. « Dans ce contexte, nous devons être nous-mêmes exemplaires. C’est pourquoi nous avons inscrit le campus dans une démarche de développement durable organisée autour de quatre axes : la recherche, l’enseignement, le campus et les initiatives à impact dans la société », détaille François Collin, directeur de la stratégie climat & environnement d’HEC Paris.

Formations et réflexions

Inscrite dans le calendrier de rénovation du site d’HEC Paris, l’initiative Campus durable, repose sur des réalisations concrètes (voir ci-contre). Le projet pédagogique durable, nourri de longue date par l’Institut S&O, mobilise tous les départements de l’École. « Le track Purpose and Sustainability de la Grande École, le Master Sustainability and Social Innovation, la spécialisation Sustainable & Disruptive Innovation du MBA,la spécialisation Shape the Future of Energy de l’EMBA… De nombreux programmes intègrent les questions environnementales, rappelle François Collin. Nous travaillons à les renforcer. » L’équipe de chercheurs d’HEC est, elle, très investie dans des partenariats à l’international. « Nous sommes en phase de négociation pour créer, avec une grande université technologique allemande, un centre européen de recherche sur le climat, qui apporterait des solutions concrètes pour accélérer la transition écologique. » HEC Paris, qui participe, avec une quarantaine d’universités mondiales, au dialogue avec le G7 sur les enjeux de transition écologique, se mobilise aussi aux côtés de huit grandes business schools européennes, pour alimenter les débats de la COP26, à Glasgow. « Notre stratégie sur le climat et l’environnement peut devenir une force pour l’École, notre communauté et la société », conclut François Collin.


Parcours des combattants

Les étudiants MBA de la promotion de janvier 2021 ont rivalisé d’efforts pour rejoindre le campus, à l’image de Tolulope Disu (MBA.21), qui a vécu des semaines de suspense au Nigeria avant d’obtenir son autorisation de voyager… Et qui une fois arrivée à HEC, a posté une danse de célébration sur Instagram pour exprimer son soulagement et sa joie. Pour faciliter l’arrivée des nouveaux venus, le campus a exceptionnellement ouvert sa résidence du 10 au 23 décembre, dans le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières. Le 5 janvier, jour de la rentrée officielle, 108 étudiants ont rejoint Jouy-en-Josas. Ils étaient 137 une semaine plus tard. Ils ont été scindés en deux groupes pour être accueillis en présentiel dans l’auditorium Bellon par Benoît Banchereau, directeur des admissions, et Andrea Masini, doyen associé en charge du MBA. L’événement a aussi été retransmis par Zoom. Bienvenue à eux !


Carrefours HEC en ligne

C’est une première : cette année, les Carrefours HEC ont eu lieu en ligne du 18 au 21 janvier. « Les grandes entreprises ont tenu en journée des stands, des tables rondes et des coffee-chats virtuels, ainsi que des entretiens individuels, auxquels les étudiants accédaient via Zoom. Quant aux “Soirées Corners”, organisées en ligne de 17 h à 20 h 30, elles étaient réservées aux start-up », explique Alicia Tossutto, en charge des forums de recrutement. Malgré un format 100 % digital, ces Carrefours ont été très fréquentés, puisque 77 entreprises, 38 start-up et 1200 étudiants ont participé à l’événement. Un joli succès.

HEC Paris, première business school européenne, s’installe dans le top 3 des International EMBA et le top 10 des MBA du classement du Financial Times.

Campus durable en éclosion

L’adhésion récente d’HEC Paris au programme Global Compact des Nations unies va accélérer une stratégie de Campus durable déjà bien amorcée : l’École travaille depuis deux ans à réduire son empreinte écologique. « HEC est le premier campus de France à avoir intégré une zone de pré-tri de 200 m² sur site : le tonnage des déchets non recyclables a été réduit de 10 % », souligne Christophe Ollé, responsable du développement durable d’HEC Paris. Pour renforcer l’initiative, un livret explicatif sur les filières de tri vient d’être publié, en français et en anglais. « Une micro-usine de méthanisation de 400 m² va être implantée à l’entrée du campus pour traiter les déchets de notre restauration et des alentours. Elle fournira de l’électricité et du substrat à une ferme maraîchère qui sera créée d’ici un an. La ferme produira des légumes bio et servira de zone pédagogique pour nos étudiants et pour les écoles élémentaires voisines. » Un modèle d’économie circulaire.

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.