Pour soutenir les commerces de proximité, l’étudiant de 23 ans a créé la plate-forme Pango. Le principe : acheter son repas en ligne et le consommer après le confinement. Malin !

Son aventure américaine a tourné court : en stage à San Francisco chez Orange Silicon Valley durant son année de césure, Basile a été rapatrié dans son Sud natal pour cause de pandémie. « Dans ma famille, tout le monde travaille dans le monde médical, et j’ai eu envie de me rendre moi aussi utile durant cette période très angoissante. Quand j’ai lu que 30 à 40 % des petits commerces risquaient de faire faillite à cause du covid-19, je suis monté au front en créant Pango. »

« Pango » ? Une référence au pauvre pangolin, injustement accusé de tous les maux lors de la crise sanitaire, alors qu’il subit les ravages du braconnage et de la déforestation. « Le principe est simple, raconte Basile, qui a conçu la plate-forme avec Mathieu Renault, un HEC Alumni : vous achetez en ligne un repas que vous consommerez après la réouverture du bar ou du restaurant. » Un excellent moyen pour que la pandémie ne soit pas fatale aux petits commerces, qui pourront ainsi faire face aux charges malgré l’absence d’activité.

Initiative 100 % bénévole et solidaire, Pango reverse 92 % du prix du repas aux établissements partenaires, mais n’oublie pas pour autant les soignants : une commission de 6 % est envoyée à la Fondation des hôpitaux de France (les 2 % restants sont alloués aux coûts de fonctionnement). Les deux amis ont mis les bouchées doubles pour développer la plate-forme en un temps record : « Quatorze heures de travail quotidien pendant une semaine : on a cru devenir fous… » Pas de repos pour les braves !

*EDIT* : Face à la demande des restaurateurs, le site a aujourd’hui évolué pour proposer une activité de vente à emporter. La plateforme est disponible ici : https://pango.help

Avec un format inédit pour un magazine d’alumni, HEC Stories se donne pour ambition de mettre en lumière une communauté de diplômés diverse et internationale. Véritable porte-voix des HEC qui cherchent à avoir un impact positif sur le monde, ce magazine permet également à tous de conserver facilement un lien avec l’école et ses camarades : soutenez le magazine de votre école, abonnez-vous à partir de 40 euros par an.