Le 17 mars, face à l’ampleur que prenait la crise sanitaire, l’Agence régionale de santé d’Île-de-France a appelé trois entrepreneurs à la rescousse. Antoine Loron (H.12), Adrien Beata (H.12) et Christopher Rydahl ont créé medGo, une start-up dédiée au sourcing de remplaçants pour les établissements de santé. Un hôpital, une clinique ou un Ehpad peut ainsi poster sur leur plateforme numérique une offre de mission, qui est alors immédiatement diffusée à tous les remplaçants disponibles. Ceux-ci acceptent ou non, directement depuis leur smartphone.

« Suite à la demande de l’ARS, nous avons lancé un appel à volontaires massif auprès des soignants (actif et retraités) et des étudiants », raconte Antoine Loron. La jeune pousse a ainsi pris une tout autre dimension. Elle collabore désormais avec dix ARS et comptabilise plus de 60 000 volontaires. Au 12 mai, elle avait pourvu 21 000 demandes de renforts, essentiellement des aides-soignants et des infirmiers. La crise du Covid-19 a été l’occasion de démontrer l’efficacité de cette solution.