C’est Éric Delaval (H.74) qui a eu la riche idée d’organiser cette rencontre de quatre jours « Sur les traces de Salvador Dali », l’enfant du pays. Sans oublier Gala, l’épouse de Salvador, qui y fut adoptée. Ils en ont de l’appétit, ces artistes HEC ! Après avoir peint dans les jardins de Monet à Giverny en 2018 avec Annie Harrau et devant l’île de Bréhat avec PA Amiot en 2015, Éric et Jane Delaval, hôtes hors pair, avaient mis sur pied un beau programme.

Visite du château de Pubol, que Dali avait acheté pour Gala sur le tard et fini par y habiter. Intérieur et décoration revus à sa manière, toujours surprenante… puis tous au théâtre-musée de Figueras ou beaucoup de ses œuvres et créations sont exposées et dans la foulée visite de leur célèbre maison de Port Lligat près de Cadaqués, lieu plus intime où le couple passait le plus clair de son temps. Encore étrange, cette maison : une seule chambre, la leur, et l’atelier où Dali a peint une grande partie de ses œuvres, souvent inspirées du paysage alentour.

Ensuite pour se reposer un peu de ce concentré de surréalisme, le groupe est allé jeter un œil sur une partie de la collection Carmen Thyssen (thème : de Sorolla à Picasso) exposée à Sant Feliu de Guixols pendant la période estivale. À mentionner aussi une belle exposition d’artistes régionaux dans la ravissante petite ville de Begur. L’émulation a fonctionné comme prévu : nous avons eu de nombreux échanges, travaillé différentes techniques : dessins, aquarelles, encres. Les paysages catalans sont très colorés, la lumière vive, et nous étions déjà initiés par les peintures à l’huile d’Éric, lors de nos expos HEC. La Costa Brava – côte sauvage en espagnol –, superbement préservée, et ses villes chaleureuses offrent un cadre idéal pour le peintre. Palette rimant avec assiette, Éric et Jane ont su trouver de fines adresses de restaurants pour les artistes-voyageurs… Vive le cava et la cuisine catalane.

Quoi de mieux pour un « team building » réussi : une formation commune (HEC) et une passion commune. Le groupe HEC Arts plastiques est revenu renforcé de cette petite aventure sur les bords de la Méditerranée. Pas de doute, lors de leur expo 2020 ou 2021, un panneau spécial présentera les œuvres de ces quatre jours de rêve et de peinture.Chloé Mavoungou, notre présidente, n’ayant pu nous rejoindre en raison d’un deuil familial, nous étions onze participants.

Une mention spéciale pour la photographe de notre club, Brigitte Amiot, qui a pris de très belles images de ces quatre jours. À l’issue de ce voyage tous étaient encantados y felices ! Gracias Éric, Jane.

Alain Baumard (H.59)