HEC Paris ouvre les Académies de la Grande École à des étudiants en situation de handicap.

Après Noël, les étudiants de L3 et de M1 sont impatients de retourner sur le campus pour suivre les Académies. Alternant pendant trois semaines cours théoriques; ateliers pratiques; et mises en situation sur le terrain; ces séminaires thématiques sont des moments forts de la scolarité Grande École. « La quarantaine d’Académies proposées couvre des domaines très variés : finance, art oratoire, journalisme, e-commerce, sport… L’Académie pompier emmène les étudiants dans des casernes, l’Académie urgences dans des hôpitaux. Les élèves apprécient de sortir des salles de cours pour découvrir les métiers », comme l’explique Amar Taki, directeur exécutif en charge de l’innovation pédagogique d’HEC Paris.

Intégrer des jeunes en situation de handicap

Cette année, cinq Académies sont ouvertes à huit étudiants extérieurs à HEC en situation de handicap. « Ce nouveau programme H.Académies poursuit plusieurs objectifs. Aider les jeunes qui en bénéficient à s’insérer professionnellement, sensibiliser les élèves, ainsi que les professeurs et intervenants HEC. Et répondre aux besoins des entreprises partenaires, qui souhaitent diversifier leur recrutement », explique Valérie Leroy, chargée de mission Égalité des chances d’HEC Paris. Adam, étudiant en cinquième année de pharmacie, a suivi en fauteuil roulant toutes les sessions de l’Académie marketing 4.0. Il évoque un « enrichissement humain et professionnel ».

Sara, jeune diplômée de lettres modernes aveugle a impressionné ses condisciples de l’Académie Écriture par son aisance, et a ainsi fait oublier toute différence entre eux. Caroline, étudiante d’école de commerce malentendante, participante de l’Académie sens des affaires et négociation, se félicite aussi de cette « immersion à HEC qui marquera notre avenir ». « HEC m’a réellement permis d’ “apprendre à oser”, ajoute également Clara, autre bénéficiaire. L’intégration a été parfaite. » Et l’expérience donc profitable à tous.