J’ai rejoint la Fondation du Patrimoine il y a près de deux ans après un parcours RH dans des environnements français et internationaux variés, en grands groupes et ETI. Passionnée par la cause que nous défendons à la Fondation, ma mission de DRH m’a permis de nouer une relation de proximité avec un grand nombre des collaborateurs et de bénévoles, aussi passionnés que moi.

Depuis vingt-cinq ans, la Fondation réussit à fédérer des bénévoles et des collaborateurs salariés, des élus et des entrepreneurs, des propriétaires publics et des propriétaires privés, du mécénat d’entreprises et des dons de particuliers, des subventions publiques nationales et locales. Tout cela pour un même objectif : financer la restauration, la sauvegarde et l’embellissement de notre pays grâce à son patrimoine. Nous identifions les sites patrimoniaux en péril, accompagnons les porteurs de projets, instruisons et attribuons les labels, sélectionnons les projets à cofinancer, sensibilisons, informons et mobilisons le grand public.

Première organisation privée en France dédiée à la préservation du patrimoine de proximité, la Fondation s’appuie sur la force de son réseau national de salariés et de bénévoles répartis sur tout le territoire.

Je reprendrais les mots de Guillaume Poitrinal (H.89), président de la Fondation, pour mettre en lumière ce qui nous attache tous à la cause : « La France, c’est un patrimoine d’une incroyable richesse et diversité. Cadre de vie de nos villes et de nos villages, il fait la beauté de notre pays et la fierté de ceux qui y habitent…. En préservant notre patrimoine, nous transmettons aux générations futures ce que nous avons reçu en héritage. Sauvegarder le patrimoine, c’est aussi permettre l’accès à la culture pour tous, développer l’économie locale, ainsi que créer des emplois et garantir un développement local et durable… » (extraits d’une interview donnée au magazine Entreprendre en février 2021).

L’équipe de la Fondation a de grandes ambitions : doubler ses ressources, faire croître son réseau, gagner en agilité et efficacité en accélérant la transformation numérique.

Dans la mission que l’on m’a confiée, le renforcement des équipes de bénévoles, notamment en régions, est une de mes priorités.

À ce titre, la collaboration entre la Fondation et HEC Bénévolat et en particulier la Bourse du Bénévolat est une vraie opportunité à la fois pour la Fondation et pour les Alumnis qui nous apportent leur expérience et leur temps.

Il existe une proximité naturelle entre ce qu’est notre cause et la communauté des Alumnis. Par leur savoir-faire dans la conduite des affaires, l’importance donnée dans leur formation à la culture générale, les réseaux qu’au cours de leur carrière professionnelle ils construisent, les Alumnis ont souvent le profil idéal pour rejoindre la Fondation quand le moment est venu pour eux d’un engagement sociétal.

En octobre dernier, la Bourse du Bénévolat, a diffusé une annonce aux membres d’HEC Bénévolat. Elle a été couronnée de succès : en quelques mois, nous avons accueillis de nouveaux camarades HEC dans nos différentes délégations régionales : Bourgogne Franche Comté, Poitou-Charentes, Aquitaine (Adour et Gaves), PACA ou Bretagne, par exemple… Ces nouveaux bénévoles s’attachent à leur tour à faire connaître la Fondation au sein de leur réseau.

Je vous engage à nous rejoindre, le moment est peut-être aussi venu pour vous de franchir le pas  !

Published by La rédaction

Articles de l'auteur